histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
un bouquin à conseiller
par minloute le, 11/02/2018  

j' sais pas si in peut cor l' trouver,ch' bouquin i s appelle " la vie quotidienne des mineurs au temps de germinal"

les auteurs , Bernard Plessy et Louis Challet

ch' est un bouquin que j' do avoir depuis plus de 15 ans, j ' l avo eu à france loisirs

ch'est un bouqin intéressant , i raconte les débuts de l épopée minière, tout d abord du coté de saint Étienne , en jetant après des passerelles sur le début de l exploitation du charbon dans not' région

que ce soit du coté du forez, ou du coté d' nos collines d Artois, les débuts ont été très rudes pour les ouvriers, travail des femmes et des enfants, des horaires à n en plus finir, des habitations encore bien précaires , sans parler des conditions d exploitation au fond , qui sont encore très archaïques

ce que j a ker i lire ce sont surtout les commentaires de personnes étrangères à cette activité , qui, par leur profession découvrent la vie quotidienne de la population ouvrière

faut pas oublier que l industrie se développe grâce et par l exploitation du charbon

le paysage change du tout au tout en quelques années, le curé de Méricourt , s en plaint vers les années 1870, "mais où est passé le Méricourt d il y a 30 ans ?" dit il

la plupart des commentaires ne sont pas très favorables à l image du mineur, comme j avais publié il y a quelques temps, l un des journalistes de passage, juge l urbanisation minière et ses infrastructures , d une grande saleté , d une grande monotonie , une urbanisation qui ne nécessite même pas d être visitée, il suffit de la regarder de la portière d un train ...

ceux qui se risquent dans les corons, en ramène une image peu édifiante de leurs habitants

"les femmes des mineurs passent une grande partie de leur temps à voisiner , à bavarder, à boire un liquide improprement appelé "café""

Émile Zola n est pas en reste, il écrit

"leur vice est d aller gobelotter avec les voisines... dés qu une porte est fermée , on est sur que la femme est à coter, à bavarder, chez la voisine..........

bavardages sur toutes et sur tout, café pris continuellement........

disputes, querelles, elles font battre des montagnes"


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |