histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la plus pitite mason des houillères
par minloute le, 24/02/2018  

vous assurez que ch'est la plus pitite mason des houillères, j s' sais pas, mais tout du moins chéto pas la plus grante

in est à Bruay , rue Florent Evrard, in a passé ch' pont du 2 et on déchint vers la Lawe

ch' te mason , j ' l a bin connu, oh pas comme asteure qu ale a été arfaite, et même agrandie , pasque ché gins qui l ont acatée, i zont construit l' maison par dessus l existante

ch'éto l' mason al' cousine à min père

in i rintro par l' devant du qu ale est l' première farniete de la façade ..

je devro dire qu in y monto, fallo monter 3 grantes marches , en pierre bleue , là té buquo al' porte, et t avo pas trop tes aises pour attinte, souvint in ardéchindo such' trottoir de devant , le temps que Clara ale ouve l' porte

paradoxal'mint, eune fo que t avo monté ché marches et que t éto rintré à l intérieur, chéto très bas de plafond, am' mote dins les 2 metes

eune tchiote pièche, qu in pourro désigner comme l' pièche d' devant , murs et plafonds lambrissés et peints de couleur blanche

eune tape 6 cayelles, qui servotent pu à rin depuis bin longtimps , pisque Clara ale éto veuffe depuis l' miyeu des années 50

sul' coté, y avo un tchiot passache dérobé qui permetto de monter à l étage par un escalier des plus étroit

dans chte pièche , yavo l' fauteuil à Clara, ale s y metto souvint , pasque chéto l' seul endroit qui bénéficio vraimint de la lumière du jour ...

pi , d'là ale voyo qui veno buquer as' porte, ou vire passer ché gins ..

dans chte meme pièche, yavo ch' grand buffet bas, là chéto la caverne d ali baba

faut dire que Clara ale éto (trop) généreusse, ale savo pas arriver ché quéqu un sans apporter quéquosse

des fruits, du jus d' raisin, mais aussi des cigarettes, des chocolats, j in passe et des meilleures

un coup que j a été chez elle , ale avo ouvert ch' tiroir d in bas, mon diu, ale auro pu dépanner ché buralistes , ale avo bin eune dizaine d' cartouches d' cigarettes ......

de chte pièche qu in a vite fait l' tour, et que d ailleurs in i faijo que passer, in arrivo dans l'seconte et seule pièche du rez de chaussée, la cuisine salle à manger salon comme diro l aute .....

pas grinmint d' leumière qui veno de l extérieur, ch éto pas ouvert comme cha su la gauche, yavo un grand muret qui permetto au soleil d' passer mais que quequ'zheures, sinon yavo toudis la leumiere d allumée

chéto eune pieche un peu plus grante en surface, mais ale avo un très grand fourneau , bas égal'mint , qui prenno tout un grand angle

pour t assire, té devo t incrinquer entre eune banquette et eune tape, et eune fo assis, té bougeo pu

su ta droite , y avo un buffet bas , du que s'sur yavo les photos d' communiants, d' mariaches, d' militaires de toute s' famille , neveux et nièces ...

sul' coté entre ché deux pièches, un tout pitit bénitier ramené de Lourdes, sans compter les zarprésentations de Bernadette Soubirous devant la grotte, sainte Thérèse de Lisieux avec s' n' air d' constipée, enfin ch' est que m' n avis ...

sans compter crucifix, j' sais pas commint qu in met crucifix au pluriel , vu qui n avait plusieurs , souvint accompagné de chapelets intortillés autour de la croix

su la gauche , eune tchiote tablette, du que d' sur, in pouvo deviner que chéto les photos qui li tenotent l' plus à coeur ......

sin mari Marcel, et aussi sin demi frère , en tenue de tankiste, avec , et cha m avo impressionné étant tchiot, avec su sin béret , comme insigne, l' symbole des pirates, savez la tête de mort et ché oches croisés ......

in éto confiné dans chte pièche , mais in s y sinto bin, chéto vraimint l' pièche à vivre

souvint t éto surpris d un coup, pasque t avo 1 voir plusieurs cats qui venotent monter su l appui d'el farniete juste à coté d' ti, et qui miaulotent pour avoir à minger

j' vous a dit que Clara ale éto généreusse, mais aussi avec ché cats, ale in nourrisso bin eune dizaine, tous cor mi sauvaches, et qui la connaissotent surtout pour la gamelle ..........

là dins chte tchiote cour, asteure ouverte , du qui ya ch' portail in bo , ch est là qu ale avo ses remises...

cha servo de dortoirs à ché cats, et accessoir'mint ch'est là qu ale metto eune partie d'ses denrées, comme ché conserffes, ou ché bouteles d' jus d' fruit , qu ale avo in doupe que dis je AU MOINS en triple , fallo pas qu ale so en manque si quéqu un veno al' mason, parel avec ché boutelles d apéritifs.....

de chte tchiote courée , yavo un escalier, en briques, qui devo pas dater d hier, arcouvert par endrots de mauvaises herpes, et qui meno ach' gardin, qui li éto , au d'sus del mason, du qu in vo sul' photo qui zont mis un paillache

Clara cha faijo un momint qu ale y allo pu , yavo quéqu un qui li faijo sin gardin, ou plutôt qui , avec l accord de Clara y cultivo ses légueumes et il y en donno eune partie

toute tchiote mason, j' m arvo incrinqué dins l' banquette, à boire mon PAM PAM ananas......

le temps a passé, Clara ale a du s'résoude à quitter s' mason, pour intrer en maison de retraite

mais de ch' momint là , de plus pouvoir vadrouiller dins bruay avec ses cabas , de pu avoir s' mason, ale a comminché à s innuyer, et savez quand que cha comminche comme cha, après , bin ch est beaucoup moins gai...


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |