histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ch' carbon in sac ou en vrac
par minloute le, 27/02/2018  

Quand que j a connu ché camions là, avec ses sacs d' carbon, pour mi chéto djà pu «  m' n' époque »

mi j a connu l époque du que chéto ch' camion benne des zhouillères qui v'no vider su ché trottoirs, dins les corons ,,,,

j a ker l' arpréciser à chaque coup, mais meme si grinmint d' personnes travaillotent aux zhouillères, ch'es pas pour cha que tout l' monte avo drot al' meme qualité d' carbon ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

en fait , chéto un camion avec des séparations amovipes, et ch' ti qui faijo l' tournée fallo qui fasse ses clients dans l orde d' sa tournée

paradoxal'mint, chti qui saquo l' plus pour l' sortir ch' carbon, ch'est li qui avo ch' moins bon ,,,,

si t éto agent d' maitrisse ou porion, t avo dro à eune catégorie supérieure ,,,,,,,,,,,,,,

et l ingénieur chéto cor aut' cosse ,,,,,,,,,,,,,,,,

j' me souviens d' min père qui avo vu que l' suivant i avo un carbon d' meilleure qualité, et qui avo d'mindé inochamint au chauffeur , qui connaisso bin, d aller d abord livrer ch' suivant ,,,,,,

ch' chauffeur i pouvo pas, min père i li d'mindo qui chéto, et li qui éto syndicaliste dans l ame, ch' chauffeur i avo dro à la rengaine « plus que té riche plus que t as du meilleur carbon » ,,,

du meilleur carbon pi des raccourches in plus sur tin tas ,,,,,,,,,,,

nan, s' faire livrer du carbon « in sacs » , nan, chéto pas pour nouzautes, j a toudis connu cha, ché tas d' carbon sul' bord du trottoir , et ch' l' homme qui l' rintro par ch' soupiral del caffe ,,,,,,,

carbon ou boulets, j' m' in souviens aussi ,,,

j a été plus d un coup , d' corvée d' rintrée avec min père, j' dis corvée mais au fond d' mi meme
j avo ker l' faire ,,,, souvint yavo eune tchiote dringuelle in plus au bout ,,,,,,,

chacun s' pelle,,,,,

min père , eune escoupe , cha arsempe à eune pelle à neiche, et mi avec eune pelle demie ronte

quand qu in rintro ch' carbon , in éto such' trottoir, in travaillo en rythme, enfin pas toudis vu qui yavo ché vigins qui passotent ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

yavo ceux qui avotent toudis quéquosse à raconter, d autes qui passotent et qui dijotent en rigolant «  pas cor fini? » ou « t as pas b'soin d un porion? » ,,,,,,,,

pi min père y avo ker l' rintrer sin carbon,,,,,,,,,,,,,,

d abord rintrer sin carbon, chéto commint qu in pourro dire cha,,,,,,,,,,,,,

comme un sine d' bonne santé, un baromete d' santé qu in pourro dire

combien d' coups j a intindu, en parlant d' un monsieur qui éto cor en forme « pi i rinte cor ché carbons des zautes » ,,,,,,,,,,, là cha voulo tout dire

malheureusemint, in intindo aussi, « et mr untel, y a un momint qu in l a pas vu » , « nan , pi ch'est pas li qui a rintré sin carbon »

« ah » qui dijo l aute, cha voulo tout dire , aussi

rintrer sin carbon, vaste opération, d abord protéger tout c'qui yavo dins l' caffe , en arcouvrant tout avec des toiles d' jute
rintrer ch' carbon , chéto après d' l invoyer par ch' soupiral

rintrer ch' carbon fini, fallo «  l armonter » cha ch'éto min père qui le faijo, i l argroupo tout dans un angle d' la cave

pendant ch' temps là , mi j éto chargé d' nettoyer ch' trottoir, d abord d' passer ch' ramon à poils durs, d' invoyer ché plus p'tits morciaux par ch' soupiral, rin n' se perdo ,,

et l' poussiere d' carbon j' la ramasso avec ch' ramasse poussieres espécial, espécial pasqu i avo djà bin vécu, et qui finisso s' carriere à cha ,,,,

après j' rameno un séyau d io, attention d' pas trop n in mette, fallo j'ter l eau in partant du soupiral vers ch' canivau, pi après in arpasso ch' ramon

eune fo terminé, min père i veno vire , pasque pas question malheureux d' laisser un trottoir sale ou poussiereux, cha s' faijo pas, ch'eto meme inconcevape

cha s' passo y a moins d' 50 ans tout cha, pour mi ch'est pas si vieux qu' cha, mais allez raconter cha à un jone,,,

pi les années ont passé et rintrer ch' carbon pour min père chéto devenu trop dur, meme si y a cor vécu jusqu à ses 92 ans,,,,,,,

alors y zont profité du passache des tuyauteries d' gaz , et i zont cangé d' moyen d' chauffache ,,,,

fini ch' fourneau et ché convecteurs, pu d' corvées d ayonnaches, d' armontée du carbon, des zodeurs d 'finquées quand que ch' feu i s éto éteint durant la nuit, fini surtout quale dijo m' mère, fin , pu d' poussieres dins l' mason, en tout cas moins , bienvenue la chaudiere ,,,,,,,,,,,,,


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |