histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la porte de la pièce de devant
par minloute le, 19/03/2018  

Croyez pas que cha so un effet d optique,,,

ch'éto rééel'mint c'qui s' passo au niveau d' la porte « de devant » comme on dit par chez nouzautes

la plupart des masons des corons étotent forchémint construites au dessus des galeries , et par indrots, cha bougeo plus ou moins ,,,,,

chte porte là, djà qu à l époque chéto pas souvint qu ale éto freumée , mais les dernieres années, fallo forcer un tchiot peu ,,,,,,

y a des coups la nuit, savez quand qu in est un jone d' 8 ou 9 ans , allongé dins sin lit tout seu à l étache, bin avant qu' ché parints i viennent s' coucher, chéto l' momint propice du qui s' manifesto,,,,,,

bon savez que ché jones in s' fait vite des flimes comme in dit asteure, qu in a l imagination fertile,,,,,,
mais sur que eune fo m' mère ardéchindue après m avoir bordé dinch' lit et fait un dernier bisou, eune fos l' porte in bas arfreumée,,,

mi j armonto mes draps au plus haut pasque ch'est à partir de ch'momint là qu' « il » commincho as' manifester ,,,,,,

savez comme essayo d' m expliquer m' mère, eune mason avec grinmint d' bos, cha bouge toudis un peu, ch'est normal que cha craque un peu par chi, un peu par là ,,,

enfin mi dins min lit, quand que j intindo craquer , j ' éto persuadé que chéto quéqu'un, eune espèce d' fantome qui monto ché marches d' l escayer inexorablemint ,,,,,,,,

faut dire aussi quand que j y arbusie un coup, que pas loin del mason, presque en face , et plus bas, yavo plusieurs masons qui avotent été abattues,,,,,,,,

sans compter celles de la rue de béthisy , et du haut de la rue de montataire , chéto paraît illa faute à « la faille de ruitz »

mi gamin, avec un camarate d' la rue de paris, in s éto introduit dins ché masons là,,,,,,,,,,,,,,,,,

et l'plus impressionnant chéto rue de montataire,,,,,,,,,,,,

du que dans l' cuisine, té te d'mindo comme cha avo pu s'faire, si yavo pas eu eune forche surhumaine, pour dresser ché carreaux du carrelache vers le haut, comme si chéto eune vague qu ale exploso

j a su bin plus tard que les carreleurs i zappelotent cha «du pianotage » , quand que ché carreaux, par eune poussée du sol i zarmontotent ,,,,,,,,

porte in bo qui freumo pu,,,,,,,,,,,,,,,, dalles disjointes dins l' cour ,,,,,,,,,,,,,,,,,,fissures dins ché baraques ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

chéto l' lot d' pas mal d' masons des mines ,,,,,,

min camarate rue de Divion, in haut d' la rue Alfred Leroy, dans s' champe, té metto eune balle d' pinepongue au miyeu, j' dis pas qu ale ballo, j' pouvo dire qu ale dévalo l' pente pour venir buquer conte la cloison del pieche ,,,,,,,,

sans compter qu en plus ché masons avotent été construites vers la fin du 19 ème sieque, j allo dire « à la chaine » , enfin rapid'mint ,vu qui fallo loger l afflux d' main d oeuve ,,,,

in pourro conclure par la formule «  et cor ,,,, »

et cor ,,,,à l époque meme si yavo des foudroyaches au fond, ché galeries étotent entretenues et réparées ,,,

asteure, quo qui ch' passe au fond, bin la meme cosse qui s' passe dins ché gardins quand qui sont pas cultivés , la nature ale arprind ses droits à eune vitesse ,,,,,,,

am'mote que là bas , tout in bas, meme ché structures les plus solites ale sont en train de s' désagréger , et tout cha pour dire, qu asteure, in comminche à in vire les effets les plus spectaculaires au niveau de la surface ,,,

carettes qui s infoncent dans des trous, routes qui s effondrent ,,,cha devient bin plus courant qu avant ,,,

à méditer mes gins , à méditer



  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |