histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Pourquo qui drache au mos d’mai ?
par gabriel le, 21/05/2018  

Ch’est à causse ed Raymond.
Raymond ch’est une brafe homme qui reste à Marquisse.

L’histoere, s’passe un biau diminche insoleillé du mos d’mai.
Raymond, après avoer forché un pew su l’bire aveuc ses frites qu’Simone eus fème, alle aveut préparé aveuc amour; i s’a mis bin al coyette su sin canapé à raviser l’foot à l’télé.

Volà, Simone li prind l’invie d’aller bisir* à Wissant. Mais Raymond, li, i préféreut rester à s’mason surtout qu’il avot bezon d’cuver sin trop-plein. Bon comme il éteut brafe, il n’a pas su dire nan et les volà partis pou Wissant.
Mais eune fos arrivé, cha a été pire que tout.

D’abord, i a mis eune heure à treuver eune place.
In ouvrant s’portière, il la poqué sur el mur car il étot un peu près.
Et pis après, is ont marché trinte minutes pour trouver une place su l’sape. El première al étot pas terripe car y avot des éfants qui argibondotent* et pis qui faisotent du buzin. Raymond i pouvot pos s’arposer alors, il a parti treuver eune aute place mais su l’sape fraique. Il a pas pu mette s’capiau su tiête car i s’a involé aveuc eus vint d’voleu.

Pis après, is ont marché 1 kilomètre pour cacher chal mer qui étot basse et très lon et très froite.
Pis in fin journée, arcran* par chette journée et azis* comme des sauchisses, is ont rimballé leur st frusquin pis artour à Marquisse.

Mais quind Raymond i est arrivé à s’carette, i s’a pris une preune comme quo il étot mal garé.
Alors i leva les yux au ciel et dit « Min Diu, pourquo te m’fais toutes ches misères ? » Eune mouette li a quié d’su ; ch’étot pit-être eune réponse. J’cros bin qu’el bon Diu, il l’a acouté car edpis c’timps-là, i drach toudis au mos d’mai.


Bisir : bronzer
Argibonder : chahuter
Arcran : épuisé
Azi : brûlé

Merci à « banque chtimi » à l’adresse: http://banquechtimi.blog4ever.com pour ses lexiques de chti.
Gab Caux


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |