histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
souvenirs d' caleur in carette
par minloute le, 06/08/2018  

ah l' bon vieux temps qu in dit souvint mais souvint in l idéalisse simplemint pasque ch'éto l' temps d' not' infance ...

pourtant si j' pinse à ché fortes caleurs et al' carette, ch' est comme chi j' arvoyo ché tchiots tableaux qu in voyo dans l ' églisse saint martin d' bruay, et qui racontotent l' chemin d' croix d' Jesus ....

pour mi ch'éto parel .... djà in carette et j' vous dis pas in autocar, que ch' éto rare que j 'so pas malate ...

(in a tout essayé, d' pas minger, d' minger chichi ou cha, d' pas boire , d' avaler un chuque avec del menthe avant, in a meme été et ch'est véridique, jusqu' à m accrocher un morciau d' branque d' persi au coin d' ele boutonniere d ' min polo , parait que cha impecho l' mal in carette ....)

y a toudis fallu que j a un sac à dégobiller , à l arrière, pas loin d' mi......

alors vous dire quand qui faijo caud .....

in imagine pas tant qu' cha le progrès qui a eu dans l' confort des carettes
si zavez l occasion d' arvire d' près ché carettes rin que des années 60, ch' confort éto des plus spartiates ...

yavo pas les suspensions d asteure, pi moins d espace car in éto souvint bin plus incrinqué qu in peut l ete d' nos jurs

alors mes gins qu en , in plus , in avo dro à ché fortes caleurs, pour mi ch'éto l enfer

djà quand té rintro dins l' carette, t allo pas t assire tout d' suite sur tin sieche...
té l avo djà fait ,et ch'est l' cas del dire, cha avo été eune expérience "cuisante".....

pasque s assire d un coup sans précaution, en étant in courtes maronnes, d' sur l' sieche , in peux tous l' dire , té faijo un sacré bond et t arsorto del carette tout d' suite sans d' minder tin reste ..

faut dire qu à l époque, yavo eune espèce d animal qu à la reflexion j a jamais vu physiqu'mint , mais qui a asteure complet'mint disparu des intérieurs des carettes, chéto l' revet'mint en piau de skaille

ouais le "skaille" j a jamais su si cha avo quate pattes, si chéto poilu ou nan, mais in tout cas, s' piau ale éto utilisée pour arcouvrir ché sieches d' carettes .....

alors , après que té t as fait eu un coup, après, avant d' t assire, té metto eune serviette sul' sieche, et là seul'mint té pouvo t installer tranquil'mint dans l ' habitacle

l 'habitacle .....chéto fortemint aéré, vu qu in n avo pas de climatisation, in roulo ché vites baissées, souvint meme j' voyo ché conducteurs qui avotent ker conduire avec l' bras gauche à l exterieur accroché au haut de la portiere ....

caleur, cha rimo aussi avec odeur .... pasque l étanchéité chéto pas comme asteure , d ailleurs suffijo d avoir fait ch' plein , pour que té sintes ché zodeurs dins l 'fameux habitacle ....

et mi rin qu a sintir cha .......

ah qu in éto contint d' s arreter dans les estations d essence...pour récupérer des lingettes individuelles au parfin citron, un peu comme qu in in trouffe cor asteure pour ché plateaux d' fruits d' mer ...

ouais cha permetto aussi d artirer l odeur d' vomis d' sur ché mains .......

ché moteurs étotent aussi plus sensipes qu asteure, in avo tous dins nos carettes ch' bidon d huile et pi ch' bidon d iau pour l' radiateur...

ah que j a cor des souvenirs stressants d' min père qui suivo toudis d'l eule l aiguile d' température d iau du radiateur ...

des arrets sul' coté del route, pour pique niquer, et qu ach' momint là , les conducteurs in profitotent pour ouvrer et laisser ch' capot ouvert en grand ......

alors asteure quand qu on compare, in peut pas l'nier, ch'est quand meme miu asteure ...

par jpp le, 08/08/2018

in arlisant Minloute, j'rigole tout seul in pinsant à ché moteurs d'auto qui coffotent...
Je n'sais pas qui ché qui coffo l'plus ché gins ou ché moteurs.

Quand in allo sur la côte, min père i voulo tout dit s'arrêter sur el plache d'Hesdin;;; soit-disant pour laisser "arposer ch'moteur et el laisser arfroidir". Mort de rire. Au bout de 100m de redémarrache el moteur il éto déjà aussi co. Mais comme min père i nous laisso conduire, i pouvo boire sin jaja;;;;

Mais, à vire elle plache d'Hesdin rimplie d'autos, i fallo constater que toutes les voitures avotent besoin de s'arposer.
Evidemment ché bistrots étotent pleins, et on i rincontro, tous ceusses de Bruay qui allaient passer eune journée à la mer.

Nostalgie? bin ouais! in preno l'temps de vivre à cette époque là.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |