histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
fin d'drache, lachez les fauves 2
par minloute le, 25/08/2018  

cor heureux in avo ché pitits liffes de bandes dessinées qu in trouvo à pas ker , dins ché magasins d' journeaux ....

yavo souvint que la page d' couverture qu ale éto in couleur, à l intérieur chéto en noir et blanc

alors chéto soit des histoires d' chevaliers, d' pirates, de trappeurs , de western, ou de la seconte guerre mondiale

in en avo un certain nompe dins l' armoire, mais comme ch' temps i éto pas forchémint toudis au bio, in avo souvint l occasion d' les sortir, in fait , in les connaisso par coeur

in avo nos préférés , chéto les Ivanhoé, les Akim, les Rintintin et Rusty, pi les Tex Bill, Tex John.... sans oublier ché histoires d' la seconte guerre mondiale ....

ch' matin, comme diro m' mère "le temps i fait un mouvement", cha veut dire , et ché gins du nord i savent d' quo j' parle, ch'est l' momint, du que, ché nuaches comminchent à partir et à et' rimplaché par le solel ...

j a bin dit "comminché" , cha veut dire que pour que ch' temps i passe du mauvais au bio temps, fallo bin tro jours au moins dans l' meilleur des cas .......

bref, ch' matin i pleuvo pu, nous, ché grands tchiots , in l' faijo armarquer à ché parints

in l' faijo armarquer en insistant ...... in attindo ch' feu vert pour aller dins ché dunes ..

ma tante ale éto pas trop pour ... mon mononque y éto plus "large" ......
in y allo souvint , en ayant eu avant s' "bénédiction" , ma matante ale levo les épaules , du ginre, "ch'est pas raisonnape"

bon in avo juré qu in s' roulero pas such' sape vu qui éto tout fraique .........

alors mon mononque i ouvro l' porte et d un geste auguste i nous dijo "lachez les fauves .."

avec min cousin , in éto pas pas bêtes, in couro pas tout l' temps qu in pouvo et' vu del mason ....

j' diro même qu in in rajoutto, in s arrêto bin al' route, in raviso bin à gauche pi à droite avant d' traverser..... in forço même l' trait, savez un peu comme ché zacteurs des flimes muets ...

eune fo arrivés sul' coté du terrain de tennis, enfin j parle d' l ancien qui existe pu asteure, on emprunto un tchiot ch'min entre ché plantes à piquants, in avincho prudammint, pour arriver in haut del première dune ......

de là , on s artourno, et in cacho quequ' zinstants pour vire tout là bo la villa d' ma matante qui nous paraisso djà si loin ...

j' avo oublié d' vous dire, mais commint que j'a pu l oublier , qu in avo décidé avant d' partir à quo qu in allo juer
soit aux coboles et aux zindiens, soit à la seconte guerre mondiale

enfin mi j' em faijo pas d illusions, comme min cousin i éto plus agé qu'mi , i avo toudis l' beau rôle, si in juo aux coboles et aux indiens, ch'est mi qui faijo l' méchant , donc l indien .........

et quand qu in juo à 39 45 comme in dijo, min cousin chéto so l américain ou l inglais......... et mi à coup sur, un allemand, un japonais, l' plus pire, un italien .....

eune fo qu in avo passé l' sommet d' la dune, in s'savo asteure "tranquiles" , in pouvo pu et' vu....

là , in avo décidé d' juer à 39 45, vu les dernières arlectures qu in avo fait, in s' baso un peu sur l histoire d un des liffes qu in véno d ' lire

là j éto un allemand , j' devo aller m' camucher et aprés min cousin i cacho après mi

in avo des limites pour s' camucher, pas déchinte dins ché ronciers plus bas, pas aller plus loin quel ' mare à garnoules .......

i avo draché plusieurs jours, in éto ché premiers à marcher su ché dunes ...

quand qu'in avincho , not'pas i faijo craquer l' fine couche d' sape mouillé , cha faijo surtout qu in pouvo facil'mint suiffe quéqu un j' pourro dire "à la trace" .....

la promesse qu in avo fait, d' pas s' trainer dins l' sape, ch' éto impossipe à tenir ......

in plus, savez, quand que ch' sape i éto cor fraique, in in faijo des boules, j' voulo dire des grenates, qu in s'invoyo l'un sur l'aute d' par et d'aute d'un tchiot sommet ....

le temps i passe bin vite quand qu in jue, in avo quand même l'orele attentive à acouter si clocher i sonno l heure, c' qui voulo dire qu in devo arvenir ....

j' vous dis pas qu in éto toudis raccord , mais bon l'un dans l'aute , in arrivo souvint dans les temps

cor que , i nous avo fallu courir comme des dératés, ardéchinte avec précaution ch' passache du qui avo ché ronces ...

pi après in s' faijo le contrôle de la tenue, in s artiro l' trop plein d' sape ...

pas toudis facile à artirer tout ch' sape quand qui s' metto dins la laine d' ché pulls

après, in arprenno not' souffe, ouais, pasque arriver à l heure, en arrivant al' porte tout essoufflé, et ouvrer l' porte d intrée d'un coup, ch'éto pas trop apprécié ...

nan, fallo rintrer "gentimint" , pour que ché parints i s' dissent , "cha va i sont raisonnapes" ..

ah ché zéfants , que comédiens ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |