histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
in carette vers Merlimont 4
par minloute le, 15/09/2018  

in in éto resté juste à la sortie d' Divion, in rintro dans l' pays des cinses
ch'est eune coupure brusque , sans transition, in quitto les corons et leu rues rectilines.... pour aborder ché routes sinueusses, avec par chi par là, de tchiots villaches aux masons aux panes flamandes ....

viraches entre Ourton et Dieval, et in prio dins l' carette qui ya pas un tracteur qui auro osé ralentir not' cadence .....

si n avo un, min père éto pret à lancer as' n attaque, meme si in véyo pas complet'mint c' qui pouvo arsortir du prochain virache ......
comme aurotent dit ché reporters esportifs " de grands momints d émotion" ....

arrivée à Diéval, là , min père i ralentisso à contre coeur, vu que souvint là, y avo des gendarmes qui étotent camuchés ...

à la reflexion, yavo pas cor d' controles radar, mais am' mote , si in roulo trop vite in pouvo s' faire arreter ,et qui dit arret , dit non respect d' l' horaire d arrivée à mon Merlimont ...

cha y est in est in haut del cote , su la droite, yavo eune grosse borne avec eune estatue d' vierche devant

un peu plus loin yavo un café restaurant su la gauche, j' me d'minte si i faijo pas estation d essence , j in su pu sur, mais ché cafés, chéto des lieux de perdition pour m' mère...

mi j avo bin tenté eune paire d' coups d essayer qu in s y arrete, j avo dit que j avo soif, mais min père n avo meme pon répondu, imperturbape, concentré su sin volant, ché voyants, et l' route par elle meme ...

ché voyants, chéto la hantise d' min père, faut dire qu à l époque , chéto cor courant d' vire des carettes arretées sul' bord del route avec ch' capot d arlevé ...

souvint un radiateur qui fuyo, ou quequ'fos pire un probleme mécanique .......

in connaisso l' route par coeur, pour vous dire, min père i ralentisso sul' grante route droite qui meno jusqu à Brias à un indroit du que y avo des nids d' poule, et que dire du passache à niveau de Brias, du que meme si in avo bin ralenti, in avo l impression en y passant d' sus , d y laisser à chaque coup ch' train arriere del carette ...

un peu plus loin , arrivo su not' droite des carettes qui venotent d'Lillers , et qui , comme nouzautes , s' dirigeotent vers Saint Pol ..

quand qui y en avo grinmint et qu in les voyo arriver au loin sur Not' route, j' ralo interieur'mint ...

autant qu' carettes qui passotent devant nous, autant qui risquottent d' provoquer un bouchon au niveau d' Saint Pol ..

mon diu , mes gins, la traversée de Saint Pol .... chéto toudis la roulette russe, autant cha pouvo bin s' passer , autant cha pouvo boucher dès l intrée d'la tchiote ville ..

in l' véyo toudis au dernier momint, car pour traverser Saint Pol, du plateau, in dévalo l' pente pour s artrouver in bas del cuvette et affronter ché 2 feux qui pouvottent provoquer ché fameux bouchons ...

i a eu à un momint , fin des années 60, un "arring'mint" d' la route, comme i dijo min père, ouais un arring'mint mes gins, in avo fait que ché gins qui allotent vers Arras, bin i zavotent priorité sur nouzautes qu in veno du nord du départemint

comme dijo min père , ch' t arring'mint là i avo été fait pour ché bourgeois d Arras, pour qui so pas en r'tard...

alors qui yavo bin plus d' monte , mais grinmint d ouvriers, qui arrivotent du bassin minier ...

j arconnaisso là sin coté syndicaliste qui arfaijo surface, cor que fallo pas grand cosse pour que de li meme i so pret à sauver la veuve et l orphelin ...

eune fo Saint Pol d' passé, là tout l' monte i pousso un "ouf", la route ale allo et' bin plus belle ...

in avo fait le tiers du parcours, ch' plus dur aux yux d' min père, et là comme i dijo " cha va d aller" ..

faut dire aussi, chéto eune route à double voies , séparées au miyeu, chéto que montées et déchintes sur pas mal d' kilometes ...

chéto impeccape, vu que la 403 chéto un monstre au niveau poids, mais au niveau moteur, ch' éto un peu léger ..

alors printe s' n élan dans la déchinte, pour pouvoir armonter avec l' cote d après "comme une fleur"

ah min père i yéto contint, ah fallo pas qui n a un qui comminche à rouler pas assez vite, là i avo drot à ché noms d oziaux , et min père i prenno m'mère comme témoin, que "chte longue prone" ale savo pas rouler, qui éto obligé d' rétrograder etc etc etc ...

en passant à Humières la route ale faijo un grand virache qui n in finisso pu et min père i avo toudis eune pensée pour monsieur Houpelin, ch' poissonnier, qui éto mort ichi dans un asquident ...

j avo ker ch' te portion là, j avo l impression à l arriere que rin pouvo nous arreter dans chte série de tobogans qui nous rapprocho d Hesdin ...

in arrivo à Le Parcq, là parel, yavo eune limitation d' vitesse pour traverser le tout tchiot villache , min père i freino toudis à contre coeur ..

entre temps m' mère ale avo ravisé si "min chateau" éto toudis là ..

ouais tchiot, j avo ker raviser l' chateau qui yavo à gauche du villache ,juste avant d y arriver

cha s appelle le chateau d' estruval ... yavo un énorme portail grillagé pi eune longue allée boisée qui meno au dit chateau, et de chaque coté, des bidets d équitation dins ché patures .....

la suite au prochain numéro ...

par loumarcel le, 30/09/2018

Té sais Minloute in a pris l'minme route que ti in allant à Berck pendant des années mais quiques années avant avec not' voiture "Matisse" qui étot carrée.
In campot dins ch'bos Magnier, in étot que trois ou quat' tentes.

Nous in s'arrétot à Leparc dans un café, ch'est vrai qui avot un chateau dins l'fond d'inne allée, mes parints y connaissotent l'proprio, j'cros qu'min pére i allot au ravitaillement à vélo pendant la guerre eun' fos in nous a donné un tchien, in l'avot ap'plée Poupette

par loumarcel le, 30/09/2018

Voici la voiture que nous avions lors de nos premières escapades vers Berck, là mon père commençait à y faire un garage dans la cour


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |