histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin
par gabriel le, 28/10/2018  

Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 3

Cha s’complique pour Tite lunette. Ch’est que el père Delambre, i a eune réputaion ed dur à cuire. Il a une greusse veux* qu’in intend esqu’à Avesnes-el Comte. El père Delambre il faiseut toudis s’couche dins s’gardin
après un bon repas souvint chli du diminche.
Alors Ch’Gab s’dirigea vers el gardin du père Delambre aveuc eune paire d’ciseaux. Vinguette, el quien a sonné l’alerte ; faut faire vite ! Tite leunette, i est motivé et pis i est habitué des criniu*, sin père s’a n’est un rute aussi. I prit ses ciseaux et coupa un gros bout ed quernousse* et cha a fait CROUIC. Il s’a sauvé tout bénache d’aveoir réussi sin cop.

Pou l’dernière épreufe, cha a l’air tout simpe à première veue mais tite lunette ch’est un grind timite et les histeoires ed cœur ch’est pas sin truc. Pour réussir chette épreufe, les gars dal confrérie l’ont aidé un pew. Il a fait un tchiot bouquet margrite* et a appris quéques bielles phrases par cœur.

Il est allé vir insuite Sabine li a donné sin bouquet et li a déclamé tout du long :
« Sabine,
T’es bielle comme el jour,
Tes yiux brillent comme des étoles,
Te sins bon l’violette. »
Sin cœur battait comme un tchul moniau* car jameus i n’aveut parlé ainsin à eune jone file.
Sabine était rouge comme eune tomate, comme paralysée. Tite lunette sintit que ch’éteut l’momint et in profita pour li voler sin baisser sul bouque bin-sûr.

Il a arparti in ceurant criant à tout va qu’il aveut réussi. La belle Sabine pinseut qu’c’éteut pour alle mais ch’Gab saveut qu’c’était pour aute cosse.
Ses copen-yes l’attindeutes comme à la fin ed chaque épreufe pour el féliciter.
El seoir, ch’Gab artreuva sa bande derrière l’églisse et après eune tite cérémonie, il rintra dins la confrérie des courageux de Berlincourt-le Cauroy. In inscrivit sin nom su un registre ; désormais i faiseut aprtie dal bande.
Allez saveoir pouquo mais Ch’Gab a fait eune deminde pou que Sabine rintre dins l’confrérie.

Fin


veux : voix
criniu : gronion
quernousse : moustache
magrite : marguerite
cœur battait comme un tchul moniau : expression pour dire que son cœur battait très vite


Merci à « banque chtimi » à l’adresse: http://banquechtimi.blog4ever.com pour ses lexiques de chti.
Gabriel Caux


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |