histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
in s installo comme au cinéma
par minloute le, 15/12/2018  

cha pourro faire sourire asteure, mais quand qu in a connu la télévision fin des années 60 et début des années 70, l' comportemint qu in avo à l époque cha va pas vous surprinte ...

en ch' temps là in avo 2 pi 3 chaines, ch'est sur que si yavo eu un bio flime d' ouesterne le diminche , tout l' monte in parlo le lundi matin au cours d'la récré , sous ché marronniers d' l école Loubet .........

ché grands flimes à l époque, chéto djà des films d action, qu in pourro classer en chinq catégories

ché péplums, quo que chéto djà la fin, mais in voyo grinmint d' flimes de Maciste, et in connaisso ben hur par coeur...

c' qui faijo dire à min père à chaque coup le meme jeu de mot au début du flime "mets ça là ben hur" ......

vu que l' copain à ben hur i s appelo Messala ...

sur que l' premier voire l' deuxieme coup cha t'faijo rire, mais après té faijo pu que soul'ver un tchiot peu eune babine pour montrer que chéto rigolo

yavo ché flimes rigolos, la grande vadrouille, les flimes d audiard, pi ché don camillo


ché flims d' guerre, du que ché méquants chéto toudis zallemands, et ché gentils ché zaméricains, avec en point d orgue, le jour le plus long .....

ché films d'chevaliers, qui nous faijotent et' ivanhoé, prince vailland, duguesclin le lendemain à l école


pi bin sur tous ché westerns , avec john wayne, gregory cooper, richard widmark et j in passe


cha allo et' l heure dech' film, min frère i rallo, comme d habitute, i dijo à la speakrine d' "bouger sin cul" et des' dépécher pour qu in puisse vire l' début

m'mère ale li faijo toudis la reflexion que chéto pas bin d'parler comme cha, mais chéto comme picher dins in violon

cha y est la speakrine ale avo presque terminé, min frére i li dijo quand meme "allez dégache" et là yavo un jeu entre nous deusse

chéto d arconnaite tout d' suite par qui y éto distribué ch' film

in l' faijo pour tous ché films américains

dés qu in voyo ch' lion chéto la métro goldwin meyer

l'estatue antique avec l' femme qu ale tenno eune flamme dins s' main, chéto la columbia ....

le plus facile chéto la 20 century fox, t intindo ch' générique avant d' vire l imache ....

croyez pas qu in resto assis dins ché fauteuls, y a meme des coups in éto d'vant ch' poste pour et' ch'premier à trouver et à crier la réponse ...

c' qui avo pour don d énerver min père , qui avo toudis peur qu in fasse querre la télé à terre .........

i n avo deusse plus anciennes, la rko , avec eune espèce d' tour eiffel géante , posée sur eune mappemonde, et qui émetto des sons en morse

et eune aute, dont j' sais pu ch' nom, chéto un homme costaud, d' l époque d' la mythologie, qui tappo sur un gong ...

après cha , dés que ch' film i commincho, fallo pu d' bruit, interdiction d' parler, ou alors au pire , un tout tchiot commentaire ...

in acouto cha religieus'mint ,et m'mère cha li arrivo d' commenter ché films, du ginre quand qui yavo eune action du que les héros étotent mal imbarqués, ale dijo " bin nous vlà prope" ...

min père i s artourno vers elle , du ginre, bon cha va mais faudro pas commenter tout l' temps ....

j a dis que fallo qui a pu d' bruits, j' me souviens un coup, min père i ralo pasque m'mère ale raviso souvint la télé tout en tricotant ...

alors y a des coups min père i ralo, m' mère ale li dijo , "mais ch est des grosses zaiguiles ", m' mère ale continuo en essayant d' faire cor plus douch'mint ...

mais in voyo que cha énervo mon père ... meme chosse quand qu ale compto ché points so au miyeu so au bout del rangée .....

fallo qu ale le fasse plus douch'mint ...

y a un momint du qu' min père i prenno l' boite ronte en ferale du que d'dins y avo des bonbons type lutti ou kréma...

i faijo cha tout duch'mint, après qui s ato servi, i nous passo l' boite, j' peux dire religieus'mint, chéto un peu comme si i nous donno l hostie .....

après fallo ouvrir ch' bonbon sans faire trop d' bruits

et paradoxal'mint ch est min père qui faijo l' plus d' bruit après pasque i gardo ch' papier dins ses mains et i le faijo rouler pour en faire eune tige ...

m' mère à chaque coup ale dijo, "ah ch'est cor mi qui va l' ramasser" , et min père qui la fusillo du regard ...

cha chéto pour ché flims d action...

par conte quand que chéto ché films rigolos, alors là , chéto impossipe d' faire s artenir m' mère...

ale avo un rire communicatif , ale éto bon public , et chéto plaiji d' l intinte rire

j a appelé cha "in s installo comme au cinéma" , pasque eune fo que ch'programme i éto comminché , in l' raviso jusqu au bout, in l avo choisi ...

in s installo vraimint pour passer un bon momint, in éto par cor envahi par un choix qu in a asteure, c' qui veut pas dire qui a pas des soirs avec cinquante chaines in sait pas quoi raviser ....

pi yavo pas d' télécommante, rares étotent les fos qu in cangeo au miyeu d un programme

not' attitude face à la télé ale a bin cangé ....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |