histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  maquereaux au four du fourneau (20/10/2021)
  la pichenette (20/10/2021)
  Les mots de la mine (20/10/2021)
  petit pont , grand oubli .... (18/10/2021)
  Baignol et Farjon (16/10/2021)
  le tubanéon (16/10/2021)
  blanquette (16/10/2021)
  petit pont , grande histoire (16/10/2021)
  le yaourth au moulin (16/10/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°17 Paris juste après la guerre (07/10/2021)
  LA NAPOULE 1954 (24/09/2021)
  LES MARIE DU TEMPS JADIS (en français) (22/09/2021)
  LES MARIE DU TEMPS JADIS (21/09/2021)
  Patrimoine (20/09/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°16 Vacances dans la baie de Somme (15/09/2021)
  HISTOIRES-de-CHTIS et L'ÉCHO du Pas-de-Calais de Septembre 2021 (09/09/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°15 Des coups de feu dans la nuit (30/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°14 Le triomphe des fourbes (22/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°13 Bière ou Teepol (16/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°12 PAUL-FRANTZ ou PAUL-FRANCE… (10/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°11 De Paris au nid d'aigle... (09/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°10 La libération de Paris en août 1944 (08/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°9 Leur guerre à eux… (08/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°8 Seule avec ses enfants au milieu des lignes allemandes (07/08/2021)
  El brouette (06/08/2021)
  RACONTE-MOI LA FAMILLE N°7 DARTAGNAN la bravoure d'un Ch'ti (06/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°6 L'estaminet de Marguerite (05/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°5 Vie des mineurs début 20ème et catastrophe de Courrières (04/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°4 Le conscrit (03/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°3 L'enfance de DARTAGNAN, mon grand-père (03/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°2 La faute de BONCHRÉTIEN LOYEZ (02/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°1 ARRIEU et COSAQUE (02/08/2021)
  à mon dech' coiffeur 1 (01/08/2021)
  que imblayeux... (01/08/2021)
  sur le chemin de l'école (01/08/2021)
  les haricots (01/08/2021)
  t'as pas oublié quéquosse at' mason ? (14/07/2021)
  L'Fiète du 14 juillet (04/07/2021)
  Visite dél Mine ed Marles les mines in ...1972 2 (04/07/2021)
  PEPERE partie 3 sur 3 (03/07/2021)
  PEPERE partie 2 sur 3 (29/06/2021)
  LES SOBRIQUETS D'AUTREFOIS - (28/06/2021)
  PEPERE partie 1 sur 3 (25/06/2021)
  Visite dél Mine ed Marles les mines in ...1972 (22/06/2021)
  JU DE BIDET (en chti et en français) (21/06/2021)
  LA MENAGERE EN INOX (11/06/2021)
  D'eul pronique (01/06/2021)
  LES GLACES (21/05/2021)
  DES POULES AVEC DES TABLIERS (11/05/2021)
  IN VA PRINDE L AUTOBUS (03/05/2021)
  la cuisine sur le fourneau (02/05/2021)
  Origines du 1er mai et du muguet (01/05/2021)
  CH PAIN DE 700 (27/04/2021)
  les jardins dans les corons (25/04/2021)
  BARAQUE A FRITES (20/04/2021)
  Chapelle Sainte Barbe (17/04/2021)
  les cendres pas que le mercredi ... (14/04/2021)
  CHA S MERITE (12/04/2021)
  au bruit du moteur (12/04/2021)
  orage oh désespoir ... (08/04/2021)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens

l' aprés midi dins ché commerces
par minloute le, 03/02/2019  

in a mingé, ch' café y a été bu,la vaisselle ale est faite

souvint , là ché femmes ale se prenotent eune heure pour s' rapurer, pi veno l aprés midi

l aprés midi chéto souvint l' momint pour faire ché courses espéciales

ch'est ché courses qu in a besoin d' faire mais qu in aura pas eu l' temps d' faire au matin vu qui faut préparer ch' frichti...

mais souvint chéto des courses du qui fallo busier ou tout du moins printe son temps ...

pasque chéto pu l' ménagère qui éto concernée mais j allo dire un gros mot " la femme d interieur" , tout au moins l'femme qu ale voulo arringer s' mason ou sa maisonnée

direction la mercerie, pour racater eune braguette qu ale éto cassée , j' me souviens d' Louisse Defernez qui, eune fos qu ale savo la longueur d' braguette qu in voulo, allo décrocher tout un paquet qui éto suspendu dins zin coin

ale in vérifio vite fait la longueur in les étalant su sin comptoir en bo, du qui éto fixé un mete étalon , in bo aussi

mi tout tchiot , j éto impressionné par Louisse, maitresse femme du magasin, seul pilier d ailleurs pasque fallo pas trop compter sur Léonie s' soeur, qui commincho toudis par " j' sais pas si j'en' n ai cor" quand qu in demindo quequosse

d ailleurs j' la soupçonno d' pas trop cacher, un coup s' soeur Louisse ale éto arrivée et ale l avo ingueulée pasque c' qu in demindo chéto sur qui y en avo .....

et cor moins sur sin frère Léon, qui éto très gentil, dans tous les sens du terme, toudis relegué au fond du long couloir du magasin quand qui éto pas à arfaire ché matelas qu in li avo confiés .....

choix d' eune braguette, de "fil au chinois" aussi, d ailleurs rin qu à vire la tiete de profil du chinois qui yavo d' chaque coté del bobine, cha devo et' du sérieux vu qui rigolo jamais ........

plus loin yavo la droguerie tenue par Madame Cadot, là dés que t ouvro l' porte chéto un mélanche d odeurs bin agréapes.......

cires, produits décapants, antimites, cha faijo un coquetele bin agréape à sintir , eune "fragrance " si in prind ché mots du diminche ......

chéto un vrai labyrinthe, fallo faire attention du que té metto ché pieds ...et tes bras ...

ichi à gauche des balais accrochés, par là toutes sortes d' lessiffes , à gauche l étagère à boites à ciraches pour ché godasses , à droite les boites et ché bidons pour nettoyer ché fourneaux ...

ah j avo ker le dessus d' la boite à cirache de marque Kiwi, chéto d un exotisme au miyeu des années 60 et d un aut' coté ch' bidon d' zébraline .....

ah que j ' l avo ker ch' bidon là, i n avo d' 2 sortes, chéto des bidons du que té voyo un zébre au miyeu et d' chaque coté chéto strié , so en vert so en rouche

m' mère ale acato le bidon rouche, et souv'nez vous d' l odeur que cha avo quand qu in in metto such' fourneau cor caud, cha permetto del nettoyer, tout en dégageant eune odeur bin particuliere ...

sul' coté des rangées d' pots d' peinture, fallo passer entre ch' présentoir à paillassons pi l étagère du qui yavo les attrapes souris, et enfin en slalomant un tchiot peu in arrivo devant ch' fameux présentoir à toile cirée

ah que plaiji pour l' femme d ' canger sa toile cirée, ah chéto pas grand cosse, mais pour elle chéto important, avoir toudis eune belle toile cirée, chéto aussi important que pour ch' mineur d avoir toudis un bio gardin ...

j' me souviens qu in in avo avec des tietes d' bidets d' courses , eune aute plus classique avec des carreaux vichy, sans oublier eune aute avec des grantes marguerites d' sur.....

in arsorto du magasin, in allo plus loin à la framacie, chez Bonnet ou Bonnier j' su pu sur du nom, là fallo monter eune paire d' marches pour acceder au magasin

in avo l impression d' monter l everest pour y acceder à la framacie

j' m éto fais la reflexion, que chéto bin dangereux pour y acceder, surtout que ché gins qui y montotent i devotent tous et' malate

in plus la porte vitrée ale éto dure à ouvrir, eune fos d' dins t éto aussi pris par l' odeur qui s in dégageo

autant à la droguerie chéto un mélanche d odeurs d' produits ménagers, autant à la framacie.... si in devo résumer , cha sinto l' suppositoire ...

là bo t éto servi so par Roland, l employé, un grand monsieur avec un bouc, d eune grante gentillesse malgré sa voie grave et le fait qui marcho un peu comme un compas

i avo eune gampe raite de travers, mais meme infant i nous faijo pas peur

sinan t avo ch' framacien, tout en rondeur et en rougeur avec ses quequ' caveux blonds qui lui restotent , comme dijo min père quand que m' mère ale dijo qu ale allo al' framacie " té va vire ch' bébé cadum" ........

in parlo tout duch'mint dans la framacie, meme ché commères ale la mettotent in veilleusse, d' abord si voulez savoir quo qu ale a comme maladie celle qui est d' vant vous, faut pouvoir tende l orele .....

pi quand ch'est sin tour, ale veut pas non pu qu eune aut' commère qui est derriere elle ale sache quo qu ale a ...

in plus savez,dans la mentalité des gins, ch' framacien, meme si chéto pas un docteur, i devo savoir, la preuffe aussi, i porto toudis eune blouse blanque ......

cha y est in arsort, en faijo attention d' pas querre dins ché marches, et in allo cor plus bas

in passo devant la cité des électriciens, un souvenir d y et' passé un aprés midi et qui faijo bin caud, cha sinto fort dins ché ruaux ........

in déchindant le tout début d' la rue anatole france, avant quand meme les grands bureaux

pour ceusses qui étotent du coin, avant la station essence bondues, avant un magasin j' cro que chéto les arcades , à confirmer...

yavo un magasin qui vindo des graines pour ché gardins...et des graines pour ché zoziaux

graines pour ché coulons, nous in y allo pour ché graines à pérruches

sans compter qui yavo des sacs d' tourbe et d' terreaux pour ché jardiniers

que bonne odeur, d ailleurs im' suffit d aller dins zin magasin espécialisé pour ché gardins pour faire un bon en arriere en sintant les memes odeurs ....

de là on arveno al' mason, quequ' fo in s arreto devant chez Nen, ch'éto un magasin qui vindo entre aut' des fruits , et souvint m' mere ale acato des zoranches là quand que chéto la saison ...

yavo pas grand monte su ché trottoirs quand qu in arveno al' mason...
de ch' fait là , cha paraisso presque interminape pour arvenir au coin d' la rue leverrier

coté senteur, in avo dro aussi à la bonne odeur , savez celle qui s' dégageo du café vanvimeersh quand quéqu un ouvro l' porte, mélanche d' finquées d' cigarettes et d' biere...
ma mère ale presso l' pas quand qu in passo d' vant, chéto comme si chéto pour elle , un lieu d' perdition, avec des gens pas fréquantapes ..

in arrivo presque al' mason qui a des coups in intindo l' sonette d' la porte dech coiffeur à mon Noel qui s ouvro, d' là , in avo dro à eune forte odeur d' laques , d' produits pour ché misemplis.....

grinmint d' chimique tout cha ........

nous vlà de retour à la mason , in déchindra plus tard faire d autes courses dans l' centre d' bruay ...


 


Contact | ©2005-2021 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |