histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)
  Casino ou Colisée ? (01/07/2019)
  LE PASSÉ (01/07/2019)
  faut l imager t' mason Bernard (30/06/2019)
  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)
  l agenda Dunlop de maman (06/06/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
au milieu de la braderie
par minloute le, 07/10/2019  

Si j' devo vous donner le détail mètre par mètre des stands du début de la rue Henri Cadot jusqu au bout de la rue de la République, in s'ro pas capape ,,,

et même à l'époque , je ne peux pas dire qu'in a ravisé chaque stand ,,,,,,,,

faut dire que rapid'mint, in s'a artouvré au milieu d'eune procession, emmenés par le mouv'ment ,,,,,

in s'arpéro souvent à c'qui éto accroché à ché auvents pour deviner c' qu in vindo sur l étal juste in d'sous

fallo par momints jouer des coudes pour arriver au premier rang , et quequ' fos bin camper ses gampes sul' daine pour pas être em'ner tout duchmint mais sur'mint un peu plus loin dans la foule ,,,


pi savez in avo pas grinmint d' sous dans nos poques, ah sur qu in avo eu souvent eune dringuelle d'un mononque ou d'eune matatante ,,,

« tiens fiu té t acat'ras c'que té veux à la braderie »,,,,,,

à peine la phrasse qu'ale éto prononcée que les mamans dijotent « c'que té veux , c'que té veux, pas des betisses hein,,, »

pi savez à notre age, in avo des choix bin arrêtés ,,,,

in avo ker raviser les stands du qui vindotent des coutiaux, (même si in savo qu in pouvo pas acater cha , cha s'ro confisqué, au moins in in intindro parler durant un paquet d' temps),,,,,,

pour in arvenir à c' qu'in y trouvo dins chte braderie, yavo des zindroits , surtout aux extrémités , du qu'in vindo des « nunuches » , c'qu'on appelero asteure un vide grenier ,,,

yavo aussi ché marchands qu in voyo régulièr'mint sur les marchés : marchands de matelas, d' chuques, de miel et de gelée royale,,,,,(je me souviens d'un qui pour attirer ch'client i avo eune espéce de sifflet in bo et qui sifflo d'dins pour attirer ché clients ),,,,,,

vendeurs d' ballons, mais aussi vendeurs d' gauffes, d' barbe à papa

pi aussi ché commerçants d' la rue qui sortotent pour l'occasion leurs « fouffes » comme in dijo ,,,,

nous vlà en bas d' la rue Henri Cadot, cha comminche à ralentir sec , in in profite pour déchinte vers la rue Charles Marlard, du qui a quelques brocanteurs diront certains, vendeux d' meupes diront les zautes ,,,,,,

on arfait demi tour, et in ravisse ché commerçants d'vant leu trottoirs, tiens y a l' fils Dambrine, avec 2 vendeusses, devant eux des liffes , des stylos, ch'est du neuf , mais cha comminche à dater ,,,

tiens y a Monsieur Denis, ch' directeur des nouvelles galeries, chti qui est toudis en train d'raviser si in li vole pas quequosse ,,,

pu grand cosse su sin caillou, avec les dernières mèches d' caveux ram'nées sul' devant, qu in fait cha fait presque plus ridicule que si yavo laissé ses caveux normal'mint

« ravisse i saque sin nez » qui dijo min copain, as' deminder si cha li plaijo vraimint d' et' là such' trottoir avec eune paire d' vendeusses, l'eule toudis à l'affut dès que quelqu'un commincho à toucher à c'qui yavo sur sin étalache ,,,

devant nous tout l' monte éto presque arrêté, demi tour qu'in faijo et in arpasso par la rue du Barbier du qu'au coin , les vendeusses d' chez Batta , ale zavotent du monte à satisfaire ,,,

zavez les mêmes en plus pitit ? Y a pas eune aut' couleur que cha ,

ah jamais contintes ché femmes,,,,,,

ouf in respire un tchiot peu plus dans la rue du Barbier, mais ch'est de courte durée, y a un endro qu'in do passer, ch'est vraimint c'qu on peut appeler le centre ville

on arrivo au carrefour des rues Alfred Leroy, Henri Cadot, Lamendin et de la République ,,,,

alors là tout l' monte i s' croiso , enfin i essayo ,,,

entre ceux qui voulotent aller à gauche , à droite, en face,,, tout cha en venant de 4 rues différentes ,,,

alors là , vu l' monte in s'donno rendez vous en face d' la façade de la librairie Dupont , pas sur qu in arriffe à rester ensempe à 7,,,,,,

alors in s'ingageo dans chte grand tourbillon,,,,,,,,,,,,

très étrange sensation mes gins, cha avo pas l air d'avincher grinmint , cha pouvo pas avincher grinmint, mais yavo pu qu'à suiffe j'allo dire, plutôt « viser » du qu'in voulo arriver et pousser un peu dins chte direction ,,,,,

quequ' fo cha ralo, cha s' bousculo ,,,

« attintion à ché gosses » , cha pousso quequ'fo pour s' dégager , sans compter ceux qui avotent l' malheur d' s'artrouver à ch' t'indrot là et qui voulotent engager la conversation,

« in s arvo taleure » « ouais » qui dit l'aute, pas sur qui s'artrouffe vraimint après ,,,

impression bizarre, on est plutôt porté que l'on avance ,,, on s'arrête d'un coup , on repart aussi vite qu'on s'est arrêté,,,,


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |