histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  asquident à mobylette (30/03/2020)
  à vos masons (29/03/2020)
  UN VIUX pinsées filozofiques (25/03/2020)
  BOITE A TOUBAQUE (23/03/2020)
  BRIQUETS (20/03/2020)
  TINCHON quincaillerie (11/03/2020)
  SPAR INGELAERE le billet a commissions (04/03/2020)
  LEROY Tissus et Rideaux (29/02/2020)
  Précisions concernant des messages trouvés dans le livre d'or (25/02/2020)
  i vont arvenir ch'est sur .... (23/02/2020)
  CHALMIN (22/02/2020)
  un joyeux anniversaire (20/02/2020)
  les 15 ans du site suite (19/02/2020)
  LES 15 ANS DU SITE ! (19/02/2020)
  L'églisse ed Berlancourt (14/02/2020)
  30 ans de mariage ... (09/02/2020)
  AUTOS NOREV ET BAIN DU SAMEDI (09/02/2020)
  UN CORDONNIER D L ANCIEN TEMPS (05/02/2020)
  LA GOURMETTE EN ARGENT (03/02/2020)
  Merlimont sous la pluie fin (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 3 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 2 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 1 (02/02/2020)
  PETARDS Pleinvol partie 2 (31/01/2020)
  PLEINVOL Partie 1 : Bonbons, jouets (27/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 1 (26/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 4 (26/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 3 (26/01/2020)
  feu d artifice merlimont partie 2 (26/01/2020)
  NIPPERT ET LOSSIGNOL (23/01/2020)
  Les parlaches (22/01/2020)
  PETIT DETOUR PAR BERCK (21/01/2020)
  retour par les dunes partie 2 (17/01/2020)
  retour par les dunes partie 1 (17/01/2020)
  MADRIGAL mercerie (17/01/2020)
  CH DEBIT D TOUBAQUE (14/01/2020)
  de Stella à Merlimont par la route (12/01/2020)
  BOULANGERIE CASTEELE ET PATINS A ROULETTES (09/01/2020)
  RUE NOUVELLE et COIFFEURS (07/01/2020)
  de Merlimont à Stella par la plage (04/01/2020)
  départ promenade stella plage (04/01/2020)
  au gui l an neuf (01/01/2020)
  Retrouvaille (01/01/2020)
  drapeau orange (28/12/2019)
  Conte ed Noë (25/12/2019)
  NOEL D AVANT (23/12/2019)
  le shampoing aux oeufs (22/12/2019)
  le shampoing FA (22/12/2019)
  les chocolats à la liqueur (22/12/2019)
  le paté Caby (22/12/2019)
  AU GALIBOT Chaussures PEUVREL (20/12/2019)
  ALIMENTATION GENERALE MARCHAND (17/12/2019)
  NICOLAS Epicerie Fine (13/12/2019)
  MARCHAND DE VELOS (10/12/2019)
  PHOTOGRAPHE CRENDAL (07/12/2019)
  LearningApps (07/12/2019)
  ANCIENS COMMERCANTS DE BRUAY (04/12/2019)
  El mariache d’Anatole et Pauleine (30/11/2019)
  CH MARQUE D BRUAY (29/11/2019)
  l' arrivée à Merlimont (25/11/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
de Merlimont à Stella par la plage
par minloute le, 04/01/2020  

Nous voilà arrivés au bout de l' avenue de la Manche,,,

Fin des années 60, il y avait encore tout au long du front de mer, quelques escaliers en bois qui permettaient de descendre sur la plage ,,,

mais ici , tout au bout , la descente se faisait directement dans le sable ,,,

j' ai encore en tete les recommandations de ma mère, avant que je ne m y engage ,,,

« fais attention où tu mets tes pieds, ne retire pas tes chaussures , ne ramasse rien » ,,,

il faut dire qu' à cette époque, on trouvait encore dans le sable , des vestiges de fils de fer barbelés datant certainement de la seconde guerre mondiale,,,

sans parler de tessons de bouteilles de verre ,,,

mes parents quand à eux, faisaient le grand tour, pour arriver sur la plage proprement dite

pour ma part , je me dirigeais sur le coté vers la digue en béton qui retenait encore le sable alors ,,,

du haut de celle ci, je m élançais pour retomber ,,,1 mètre plus bas,,,,,, à peine le temps d y receptionner et je remontais sur la digue pour retomber sur le sable un peu plus loin ,,,

tout occupé à mon jeu , j en oubliais presque mes parents qui m' attendaient un peu plus loin ,,,

je les rattrape rapidement , ne m' arrete pas à leur hauteur car d' un coup de baguette magique, je n ai plus 10 ans, j ai endossé la tenue et la responsabilité d' un éclaireurde la cavalerie yankee ,,,

mon rôle : précéder mes parents pour trouver le meilleur chemin à emprunter ,,,,

à moi de trouver le meilleur « passage » qu ils pourront emprunter sans se mouiller les pieds au niveau du cordon de bache ,,,,,,,,

à la reflexion, à partir en avant et à revenir à chaque fois les informer, je devais faire le double de la distance entre les 2 stations ,,,,

meme en ayant mon diplôme d éclaireur de l armée américaine , j avais droit aux instructions strictes de ma mère

ne met pas tes pieds dans l 'eau

ne va pas ramasser n importe quoi au niveau du haut de la marée

éloigne toi si tu vois des mouches , c'est qu il y a quelque chose de mort ,,,

on veut toujours t avoir à portée de voix

regarde nous de temps en temps

voyez cinquante ans plus tard , je m en souviens encore ,,,,,,

j aimais quand meme aller voir les morceaux de bois rejettés par la mer ,,,,, patinés par celle ci , ils étaient de couleur grise, et avaient perdu toute trace d une vie antérieure, comme momifiés par l action de l'eau ,,,,,

il m arrivait de trouver des morceaux de filets de pécheur , j appelais alors mon père pour qu il approche , et souvent il le récupérait dans un sac plastique ,,,

à lui, au retour, de s isoler dans sa barraque , de le démeler et de le récuperer pour en faire une bobine de lien,,,,,,,,,

à faire mes aller retours, j avais chaud avec mon kaway ,,, pour une fois j ai l autorisation de le retirer, je le roule en boule et l attache autour de ma taille,,,

je le place non sur l arriere , mais sur le coté, voyez , comme pour avoir la sensation d avoir un pistolet sur le coté ,,,

fin des années 70 , c'est aussi hélas , le début de la pollution du tout plastique ,,,,,,,,,

j aimais toutefois regarder les emballages déposés par les marées, pour en déterminer la provenance, souvent d' Espagne, de Norvege, de Russie ou d' Angleterre

le pas de calais était déjà un grand axe maritime et la pollution n' était,déjà pas, la premiere préoccupation des navires empruntant le channel ,,,,,

Merlimont s éloignait peu à peu ,,,,,,

sur l immensité de la plage à cette période de marée basse, on ne s y bousculait pas ,,,,,,,,,,

un peu plus loin , je m arrétais pour voir courir des chiens en liberté, jouant à rapporter à leurs maitres, un morceau de bois ou une balle ,,,,,,,,

certains, intrépides ou inconscients , n' hésitant pas à effrayer les bancs de mouette, et à les poursuivre à travers les baches ,,,,,,,,,

nous sommes arrivés à mi distance entre les deux stations , car au pied des dunes se profile la silhouette basse d un ancien blockhaus ,,,,

le temps a déjà fait son œuvre, fortement incliné sur l avant ,seule la tourelle est totalement accessible

après avoir eu l autoriaation de mon état major (à savoir mes parents ) , je me dirige vers lui le plus rapidement possible ,,

je grimpe dans la tourelle tout essouflé, et, le temps d un instant , je deviens un soldat de la seconde guerre mondiale ,,,,,,,,,

je reviens sur la plage meme, en évitant , et c'est moins poétique, le « cours d' eau » diront certains, l évacuation des eaux usées de Garden Plage diront d autres ,,,,,,

sur la partie de la plageoù le sable est le plus dur , quelques chars à voile se tirent la bourre , oui je sais maman, je ne m'en approche pas ,,,,,,

quoi que j aime les voir traverser à toute vitesse les cordons de bache et provoquer un nuage d éclaboussures ,,,,,,

petit à petit, au gré des passages de baches, des changements de structure de sable, des « découvertes » sur la plage, nous approchons de Stella ,,,

on commence à croiser plus de gens, (bon je les regarde un peu bizarrement, ils sont de Stella non pas de Merlimont ,,,)

ça y est nous arrivons à Stella, mais il ne faut pas crier victoire trop tot , car nous ne remonterons qu au niveau du poste de secours, et il est encore bien loin ,,,,,,,

allez encore quelques metres, le voilà le poste de secours,,,

quelques marches à monter, pour ma part j ai repéré un banc vide , j y cours m y installer pour nous le réserver

il faut dire que mon père a une jambe raide, et qu une fois arrivé à Stella , il a besoin de s arreter , officiellement pour manger un morceau de pomme, mais surtout pour se reposer , mais ça je ne l ai compris que bien plus tard ,,,,,,,

mes parents sont assis sur le banc , pour ma part , je reste debout « y a l' diap' dans l' ventre » que dit ma mère ,,,,,

on dirait hyperactif aujourd hui ,,,

je reste vigilant car bientôt va se décider l itinéraire que nous allons emprunter pour le retour ,,,

soit par les dunes, soit par Stella et la route vers Merlimont

si cela ne tenait qu à moi, on reviendrait toujours par les dunes, mais je connais le rituel aussi ,,,

ma mère demande à mon père par quel coté il veut rentrer, et , en fonction de sa fatigue , on repart par les dunes ou par la route

la suite , à un prochain numéro ,,,,


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |