histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  TELEPHONE et FACTEURS partie 2 (29/09/2020)
  Papa et sin gardin (26/09/2020)
  LA POSTE de BRUAY partie 1 (22/09/2020)
  Firestone (20/09/2020)
  départ en carette (20/09/2020)
  LES NOUNOURS (11/09/2020)
  BERCK 2020 SOUVENIRS (03/09/2020)
  ESCURSION IN BELGIQUE (27/08/2020)
  au temps du bio, du qui sont ... (25/08/2020)
  pour alimenter radio coron ... (23/08/2020)
  MIN PREMIER PICHON 3ieme partie (14/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 2 (04/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 1 (31/03/2020)
  asquident à mobylette (30/03/2020)
  à vos masons (29/03/2020)
  UN VIUX pinsées filozofiques (25/03/2020)
  BOITE A TOUBAQUE (23/03/2020)
  BRIQUETS (20/03/2020)
  TINCHON quincaillerie (11/03/2020)
  SPAR INGELAERE le billet a commissions (04/03/2020)
  LEROY Tissus et Rideaux (29/02/2020)
  Précisions concernant des messages trouvés dans le livre d'or (25/02/2020)
  i vont arvenir ch'est sur .... (23/02/2020)
  CHALMIN (22/02/2020)
  un joyeux anniversaire (20/02/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
pour alimenter radio coron ...
par minloute le, 23/08/2020  

milieu des années 60, sur que la télé ale comminche à rintrer dins tous ché foyers

ah cha y est m'sieur untel y al' télé asteure, j a vu l' camionette Radiola qu ale éto garée in face des' mason....

pitit à pitit ch est les réunions du soir qu ale zont disparu
savez l' temps du qu' ché gins i sortotent ché cayelles d' vant ché masons pour discuter avec ché vigins ..

che femmes intre elles assisses su ché cayelles ou appuyées al' demi porte battante d' la pieche d' devant ..

c' qui permetto à certaines à la fois d' pas sortir sul' rue , mais d' pouvoir quand meme glicher sin grain d' sel dans eune conversation ..

ouais fallo alimenter radio corons......

in apparteno d abord as' rue, pi sin quartier , pi s' ville ...
faut dire aussi qu in vivo meme si in s in rindo pas grinmint compte, arpliés sur nous memes...

pas cor grinmint d' carettes, ché zhommes qui déchindotent dins ché fosses du coin, ché courses qui étotent faites dins ché magasins du quartier ....

sur qu in acouto ché informations "au poste" , pas la télé , mais ch' poste d' radio qui metto un momint à cauffer avant qu in vo la flamme verte sul' coté apparaite, signe qu in allo pouvoir capter eune fo ché lampes caudes ...

par conte autant fallo du temps pour que ché lampes al' cauffent , autant pour que ché femmes au soir such' trottoir ale babellent, là yavo pas b'soin d attinte ...

autant ché zhommes té les intindo pas, i discutotent d' leu traval, d' leu gardin surtout, tout in s' préparant à finquer ché roulées ...

autant du coté d' ché femmes chéto animé ....

discussion à fortes voix, rires in cascade...ah cha taillo des costumes à tout và...

au soir chéto revue d' détal d' la journée, d' quo qui s éto passé dins la rue que quéqu un auro pu n' pas savoir .....

commentaires such' courrier archu qui donno des nouvelles "dech' grand" qui faijo sin service militaire en al'mane et qui arviendra pas avant eune quinzaine d 'jours .....

sans oublier l ' fameuse famile "tuyau d'poele" qui yavo bin souvint dans chaque rue .....et qui permetto d alimenter ch' babelage ...

ah in na tous connu des familes tuyau d' poele ... pour nous ché jones cha faijo du spectaque d' dans la rue ...

ingueulates dinch' couple, bruits d' vaisselle cassée, suffijo qu eune voisine al' laisser trainer eune orele , et l' soir meme tout ch' quartier i savo quo qui s' passo dins chte mason ...

quant à l extérieur, suffijo d'passer d'vant, comme souvint chéto un peu moins bien entretenu que chez les zautes (faut dire que cha prind du temps à s ingueuler), in voyo souvint ch' garde y passer et là parel, in vo dro à c' que l' ton y monte .....

coté cour chéto toudis pas très net et l' pire coté gardin ...
faut dire que chti qui entreteno pas sin gardin comme ez zautes i éto marqué au fer rouge par ché voisins qui jardinotent ...
avec les commentaires qui suivotent ..
"que fate chti chi" ou " va pas attraper d 'ampoules ch' est sur" ou "ch' manche i est pas pretd ete usé" ....

comme diro l aute , cha faijo d' l animation ...

pi , petit à petit, "grace" au progres , le téléviseur y a cangé ché zhabitutes ...

y a cor eu du radio coron eune paire d années, chéto moins à la vue, quand qu eune voisine ale in invito eune aut' à discuter dins l' cuisine autour d eune tasse d'café ...

pi tout duch'mint les anciens sont partis chacun leu tour, et ché plus jones, eux i restotent devant l' poste d' télé ...

pi après l' télé y a eu l ordi , al' reflexion in a intindu partout que cha allo multiplier les échanges .....

pététe .....mais asteure té conno moins tin voisin qui a quequ' zannées ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |