histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Chapelle Sainte Barbe (17/04/2021)
  les cendres pas que le mercredi ... (14/04/2021)
  CHA S MERITE (12/04/2021)
  au bruit du moteur (12/04/2021)
  orage oh désespoir ... (08/04/2021)
  la difficile cuisson dans le four du fourneau (08/04/2021)
  Étretat marée haute et basse (05/04/2021)
  mon lit en fer (02/04/2021)
  PAQUES Partie 2 (01/04/2021)
  dimanche des rameaux (31/03/2021)
  samedi après midi partie 3 ou le passage du Cap Horn (30/03/2021)
  PAQUES Partie 1 (29/03/2021)
  samedi après midi partie 2 (22/03/2021)
  au coin de la rue de la gare (22/03/2021)
  marché Place Marmottan (22/03/2021)
  la vieille tour (14/03/2021)
  la montée au château (14/03/2021)
  abattoirs sur cartes postales (14/03/2021)
  les rénovations de 1978 (07/03/2021)
  le bon jambon (06/03/2021)
  au matin le petit déjeuner suite (03/03/2021)
  au matin le petit déjeuner (03/03/2021)
  bataille autour du bouillon (02/03/2021)
  finquée dins l' cuisine (02/03/2021)
  le mimosa (21/02/2021)
  les lulus à Manman (14/02/2021)
  samedi après midi partie 1 (07/02/2021)
  la toile cirée (31/01/2021)
  excusez me j éto trop jone (23/01/2021)
  chapelle Sainte Barbe (17/01/2021)
  dins s' baraque ... (10/01/2021)
  avec le hachoir au coin del' tabe (10/01/2021)
  cha y est j' su viu (03/01/2021)
  eune bonne et eune heureusse (01/01/2021)
  LE PETIT CHIMISTE (22/12/2020)
  DIMINCHE IN VA AU COLISEE (11/12/2020)
  y a rien au courrier ? (06/12/2020)
  Foot féminin à Bruay (04/12/2020)
  Alle est pas morte Sainte Barbe (B.Cocq-S.Colliez) (03/12/2020)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  Bonne fête de Sainte Cécile (22/11/2020)
  CHANTEURS ET CHANSONS D AVANT (19/11/2020)
  CANTEUX D AVANT (18/11/2020)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les ''Poilus'' (10/11/2019)
  commint ch'est fait eune fille suite (01/11/2020)
  El nœumint d’aiguiliette (01/11/2020)
  COMMINT CHE FAIT EUNE FILLE (31/10/2020)
  Première descente (29/10/2020)
  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
samedi après midi partie 3 ou le passage du Cap Horn
par minloute le, 30/03/2021  

drôle de titre pour un sujet, " le passage du cap Horn" .....

tout cela pour parler de la grande toilette de Papa le samedi en fin d’après midi ..
"les hostilités" ont commencé vers 15h30, nous y sommes passés, tout d'abord Maman, puis moi .......

nous, nous nous lavions dans un baquet de forme ronde en matière plastique de couleur jaune

l'eau de nos bains n a pas été "jetée al' cour" , non, on l a versait dans un grand baquet à l entrée du jardin, baquet qui permet d arroser le jardin sans avoir à gaspiller de l eau

ah le gaspillage !

alors là fallait pas gâcher, sinon Papa me tombait dessus .......

Pas gâcher le pain, éteindre les lumières lorsqu'on quittait une pièce, toujours finir les plats le soir, surtout ne rien jeter ..........

comme dirait l'autre, même si Papa se servait de l'eau du bain pour arroser son jardin, les plantes n'ont jamais montré de signe de dépérissement, et personnellement nous n'avons jamais été malades en mangeant les salades pourtant alimentées avec des produits chimiques de chez Unilever ou Procter et Gamble .......

c'est à Papa d aller faire sa grande toilette, il demandait toujours un coup de main à Maman ou à moi même .......

il fallait rentrer dans la maison son grand baquet ...

Papa ne se baignait pas dans le baquet rond en plastique ....

non Papa se servait de son grand baquet comme d'une baignoire, il voulait s'allonger à l intérieur
et pourtant ce n'était pas facile pour lui avec sa jambe raide ....

pas facile pour nous non plus à devoir faire un véritable gymkhana, car vu sa longueur, il fallait parfois ruser, ou tout au moins faire attention aux virages, aux passages de portes, pour atteindre enfin la cuisine ....

comme à chaque fois, on avait droit à sa litanie contre les plantes de Maman qui "encombrait le passage" , "une vraie jungle" qui gênait le passage ......

d'ailleurs Maman se précipitait souvent pour ranger au dernier moment un pot de fougères ou de plantes grasses qui pouvait dépasser ....

seul, le grand caoutchouc installé dans un coin n'était pas concerné par tout ce remue ménage
je le disais, pas facile à manier ce long baquet, de plus il fallait faire attention aux plantes comme je disais précédemment mais aussi aux passages de porte, aux meubles ...

mais aussi à nos tibias, car si on venait buter sur ledit baquet, ça faisait pas du bien ..

c'était un peu le "théâtre aux armées", Papa critiquait les plantes de Maman, mais Maman pestait contre ce grand baquet qui n'avait que des défauts; trop long', trop lourd et pas pratique ....

ça y est il est arrivé à bon port, pour ma part je file vers la télé suivre une série ou un feuilleton de mon age ..........

mais il me faut prêter l'oreille, comme la porte de la cuisine est encore ouverte, on a l'impression d’être à coté d'une cascade, le temps que Papa y verse ses seaux d'eau chaude .....

faut dire qu'un baquet métallique ça fait caisse de résonance .....

la porte se ferme, comme à chaque fois Maman dit à Papa "j ai encore à faire tout réchauffer" .......

la même pièce servant de salle de bains et de cuisine ....

Papa ne répond rien, et bientôt nous allons avoir l'impression d'être sur un bateau dans les quarantièmes rugissants, voire le passage du cap Horn par gros temps

en effet, j ai toujours eu l'impression que Papa ne se lavait pas, mais menait un véritable combat avec lui même ...

il se frottait toujours énergiquement, n'était pas avare en terme de savon, et brassait l'eau du baquet par ses mouvements ...

d'ailleurs lorsque sa toilette était terminée, Maman passait la wassingue en disant "tu devrais faire attention, y a bientôt plus d'eau sul' carrelage que dedans" ......

Papa était long mais long ......... d'ailleurs il y avait un motus vivendi avec Maman .........

Lorsque Papa avait fini de se laver, il s'habillait mais restait en maillot de corps ...

c'est là qu'intervenait Maman .....
ça l énervait toujours, elle devait laver les cheveux de Papa au niveau de l'évier, puis les rincer ....

tout en ayant au préalable remonté de la cave le bouillon de midi qu'elle mettait à réchauffer au coin du fourneau .........

Papa lavé, il fallait l'aider à ressortir le baquet, et là je peux vous dire, que poids du baquet + poids de l'eau de la toilette ; poids du contenu et du contenant, ne facilitait pas "l'exfiltration dudit baquet" ..

dès que j'ai pu aider puis remplacer Maman à cette tâche je l'ai fait .....

oh pas que par pitié de la voir courbée et mal à l'aise à porter ce "cercueil" comme elle disait ......

mais surtout pour éviter d'entendre mon père s'énerver aux passages de porte, ce qui faisait pleurer Maman à chaque fois ....

d'ailleurs on laissait toujours Papa se débrouiller à vider son baquet, nous, on rentrait vite fait
perso, je filais à nouveau vers la télé, et Maman de retour dans la cuisine devait relever le défi
d'essuyer tout à la fois le sol ,....
mettre à réchauffer le bouillon .......
faire cuire les pâtes .........
mettre la table ............

à peine avait elle fini toutes ces tâches que l'on entendait la sempiternelle question de mon père lui adressait, après avoir relu une dernière fois la Voix du Nord ...

"Odette, on mange bientôt ?"......

c'est pour cela que l'installation d'une véritable salle de bains par la soginorpa en 1978 a été accueillie comme un véritable soulagement par ma mère ......

ironie de l'histoire, ce sont des baignoires qui ont été installées, il faut dire qu'à l époque tout au moins dans les mentalités "prendre une douche" c'était moins efficace que "prendre un bain"......

et pourtant, l'age arrivant, la population vieillissant, l'installation d'une douche aurait été plus salutaire ....

et ce qui devait arriver arriva, Papa n'avait plus la force de se glisser dans la baignoire et surtout d'en ressortir

alors Maman a du ressortir quelques temps le baquet oh pas celui en fer, mais celui en plastique jaune qui reprendra du service ..............

à la condition, avait prévenu Maman, ne se sentant plus la force de trimballer à nouveau le baquet que l'eau du lavage soit ensuite vidée dans la baignoire,.......

vive le progrès ....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |