histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  mauvais temps sur la cote (25/09/2022)
  marronniers à l école (25/09/2022)
  la rivière Lawe (30/07/2022)
  principe des vases communicants (29/07/2022)
  ambiance d antan (29/07/2022)
  du singe (29/07/2022)
  ch' maite (29/07/2022)
  20 000 sujets (06/07/2022)
  ch' dernier jur d école et l edf ... (05/07/2022)
  ch' corned d ' bif (05/07/2022)
  sur les routes de France .. (03/07/2022)
  la table à manman (01/07/2022)
  le tiroir à manman (01/07/2022)
  du musiau ... (01/05/2022)
  le patois du quotidien (24/04/2022)
  ch' zelections partie 2 (24/04/2022)
  ch' zelections partie 1 (24/04/2022)
  charte pour la sauvegarde du patois (21/04/2022)
  le lilas du jardin (20/04/2022)
  au bout de la rue, aux champs (19/04/2022)
  El misseron rouche (16/04/2022)
  arrivée à la maison (20/03/2022)
  de Béthune à Bruay (20/03/2022)
  de Lens à Béthune (20/03/2022)
  arrivée à Lens (20/03/2022)
  d Arras à Lens (20/03/2022)
  arrivée gare d Arras (20/03/2022)
  la mère caresmelle (15/03/2022)
  ché soeurs à cornette .... (06/03/2022)
  les terrils du pays à part (13/02/2022)
  ché cintres in bo (12/02/2022)
  allo allo y a du brin dinch' tuyau (06/02/2022)
  té vo m' neule ? (06/02/2022)
  les ouatères (06/02/2022)
  la ficelle dech' facteur (06/02/2022)
  RINTRER CH CARBON (11/11/2020)
  devant s' n' école primaire (30/01/2022)
  au ''Cercle'' (23/01/2022)
  m' grand tante (23/01/2022)
  rénovation .... (23/01/2022)
  la toise (23/01/2022)
  résistance durant la seconde guerre mondiale (15/01/2022)
  récupération .... (15/01/2022)
  prendre des photos .... (15/01/2022)
  em' rue .... (15/01/2022)
  la jacinthe, fleur du mois de janvier (08/01/2022)
  Maurice et le bizutage (08/01/2022)
  la bonne année (03/01/2022)
  Maurice et le patois (03/01/2022)
  accident à la mine (02/01/2022)
  El Noë d'Eloué (27/12/2021)
  Monsieur c'est le nom d'un cochon (26/12/2021)
  la femme du mineur (25/12/2021)
  capio bas Maurice ... (21/12/2021)
  CH PAIN DE 700 (27/04/2021)
  y est où Saint Nicolas ? (07/12/2021)
  Sainte Barbe in chti : s'vie, traditions (04/12/2008)
  jour de neige 3 (01/12/2021)
  MIN PERE (19/03/2019)
  jour de neige 2 (29/11/2021)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 alens ( 05/05/2022)
C'est Bernard (Berle...
 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...


Liens

PEPERE partie 1 sur 3
par berlens78 le, 25/06/2021  

Allez, j’vas faire un artique sur min pépère ; minme si jé n’ai eu deux comme tout l’ monde, y’a pas vraimint d’quoi écrire un liffe passe que jé n’sais pas grand cosse sur eux ; alors j’vas essayer d’in parler avec chu qu’ jé m’rappelle et creuser dins m’ caboche pour rassaquer des vielles zhistoires. I est mort au mois d’ décembe 80, y’a plus d’ 40 ans …

Min grand père paternel, i étot né in 1891, au 19ième sièque ! Mais i’ a vécu viux alors j’ai eu l’ temps dé l’ connaite ; enfin dé l’vire passe que li aussi chétot pas un grand dijeux su s’ vie et sin passé. I a eu 3 gosses mais minme eux, jé n’sus pas sûr qui zin savotent plus que mi …

Ché dommache que chés viux i zétotent comme cha, qu’in aurot dit des rois d’ l’histoire de France, qu’i aurot fallu demander des audiinches pour leu parler... Passe qu’in pouvot rien savoir sur eux, leu vie passée, leus zhistoires … Après, gramint pus tard, qu’ i avot déjà 80 ans, i étot plus abordabe, in pouvot commincher à li poser des questions, et minme à li raconter nos pétites histoires et i acoutot ; mais chétot trop tard.

Pépère, chétot un dur à cuire ; i’ avot été mineur, et surtout i’ avot fait la guerre 14, parti pendant 6 ans ! passe que i’ avot fait sin service militaire éd’ deux ans in 1912 et au momint qu’i aurot dû rintrer à s’ baraque, la guerre 14 alle a éclaté et i s’ a artrouvé au front, pis comme brancardier j’ pinse, pendant plus d’ trois ans. I a fait Verdun, l’ chemin des Dames et l’ batalle dé ch’ fort de Douaumont. Pétête aussi l’ batalle éd’ la Somme mais in n’est pas sûr… In tous cas, minme si i’ étot pas in première linne que personne i n’a réchappé indemne, d’ z’horreurs, i n’avot vues, soupé, et archinné pendant 3 ans !!!
Comme y’ avot pas d’ télé ni d’ film au cinéma su l’ guerre là, in n’in connaichot que chu qu’in avot lu dins nos liffes d’histoires avec chés imaches qui faijotent frod dins l’ dos : des tranchées pleines d’ iau, des poilus, d’ zobus, rien à minger, délle frodure et délle bourlique à longueur éd’ journée et d’ nuit, du gaz moutarde, des baïonnettes au bout d’ché fusils et chés zassauts pusieurs fos par jour qu’i sortotent d’ leus tranchées comme des sauvaches in hurlant pour aller s’étriper avec chés boches in fache … Bon tout cha, chétot déjà tellemint horribe rien que dins chés liffes, alors in allot pas i demander d’ nous raconter. Et pis li-minme, i voulot pas in parler. A personne. Alors in n’a jamais su grand cosse.

I’ avot pas eu trop d’ séquelles éd’ la guerre mais eune pinsion quand minme. I a été rinvoyé dins ses foyers un an avant la fin l’ la guerre et plaché dins les mines éd’ Bruay et i s’a marié l’année d’après. I a eu deux garchons et eune fille. J’cros qu’i est resté mineur après mais j’in sus minme pas sûr. In 1927 i’ est parti rester dins s’ maison rue Jean Jaurès (vire 3 photos)

Quand que j’ sus v’nu au monde in 54, li y’ avot déjà 63 ans et in ch’ temps là, à ch’ t’ âge là, in étot déjà un viux grand-père. Alors d’pis toudis, pour mi cha a toudis été Pépère (Ch’ mot Papy y’avot pas cor été inventé) ; chétot ch’ patriarche, l’ chef dé ch’ clan, qui trônot assis tout in haut délle pyramide. In pouvot li dire jusse bonjour-arvoir et i faire eune baisse in s’ mettant su’ l’ pointe des pieds pour pas l’obliger à s’ pincher d’ trop, qui étot déjà in équilibe sur s’ canne, rien d’ plus. Mes parints i n’avotent pas eu b’soin dé m’faire la leçon, j’ véyos bien qu’ tout l’monde i n’avot peur. Pourtant i étot pas méchant, i s’ mettot jamais in colère ; quand cha n’allot pas à s’mode, i donnot jusse un coup d’ poing su’ l’ tabe et in intindot à nouveau chés mouques voler. I étot pas radin non pus, i donnot des belles zétrennes. Mais des calins, des catoulles et des imbrassades, chétot pas sin rayon.

Éfants, jamais in se s’rot approché d’li tout seux ; et cor moins i parler. In n’avot que l’ drot d’ réponde si i nous posot eune question ; mes parints i z’i faijotent vire min classemint à l’école quand i n’avot un, et si j’étos dins les chinq premiers, j’avos eune pièche ; et deux si j’étos 4ième, … et un billet si j’étos premier. Mais jé n’ai jamais eu.

Pour li qu’i avot pas eu la chance éd’ pouvoir continuer l’école étant tiot, aller à l’école, apprinde, travailler pour ête dins chés premiers, chétot resté comme un rêve qu’i pouvot arvive au travers d’ ses pétits éfants. Et pour nous, in étot fiers d’i dire « Pépère, j’ai gagné deux places à mon classement et j’ai eu le tableau d’ honneur ! » ; chétot pas que pour avoir des sous ; chétot aussi dé n’ête fier et dé s’ sintir quéqu’un d’un seul coup dins l’ famille …


  ( 3 photos)  


Contact | ©2005-2021 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |