histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
''l dernière Ste Barbe''
par roger le, 04/12/2005  

"Nous v'la donc quand meme arrivés au bout ed'nos peines.
Et cha a passé tell'mint vite que j'ai l'impression.
Qu'ch'est hier que j'ai comminché à Germaine.
Eun'talle sans pindage avec un moteur à piston.
Et v'la qu' ch'est fini de s'réveiller d'bonne heure.
Ou sitot l'vés, in buvot sin café, à mitant indormis.
Avant d' s'in aller par n'importe que temps et à l'heure.
Artrouver nos camarates de l'même compagnie.
Et ch'est ainsi qu'après eun' longue vie ed'labeur.
Ou chaque année passé, jour après jour, au fond,
A gravé sur not'visage, tout autant ed'sillons,
Ou chaque poste valot sin pesant ed' sueur.
Nous v'la d'un cop, d'vant eun' nouvelle vie.
Cha fait tout drole, comme eun' bistoulle sans eau d'vie!
Finies chez heures ed' rabiot qu'un faisot d'après midi.
Quand y fallot foncer chés stots et canger, chés couloirs,
In r'montot que d'fois bin après l'tombée d'el nuit.
Dieu, qu' ch'étot bon ed' boire eun' canette, tout noirs!
Fini d'attindre qu'ed'fos eun' heure dins ch'couloir.
Que ch'mait et l'ingénieur y z'décident enfin,
A nous faire passer not' rapport et nous cacher des histoires.
Comme si ch'étot d'not' faute si l'talle al'étot dins l'brin,
Finis chés exercices ed' tir à Lens ou ch'lautocar
Comme, dins l'temps, sin baudet à Cafougnette,
S'arrêtot souvint, au'r'tour, d'vant eun' guinguette,
Ou ch'l'ingénieur payot un verre au lieu d'nous passer un cigare.
Finies les sorties ed'Ste Barbe quand in partot au matin.
Avec un moral ed' fer et avec des sous dins ses poches.
Et qu'in' r'venot, qued'fos l'lend'main, cha ch'tot moche,
Avec des dettes et un vélo qui zigzaguot dins nos mains,
Et l'pire ch'est qu'in s'ra toudis dins les gampes de s'femme.
Et qu'après avoir été chef pus d'vingt chinq ans au fond.
Va falloir qu'in s'habitue, et cha s'ra sur'mint un drame,
A l'vir' comminder, comme nous, quand in étot porion!"

Jacques HUET


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |