histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l'habit d'min grand père
par bourdonb le, 06/12/2005  

L'HABIT D' MIN GRAND-PÈRE
chanson d'Alexandre Desrousseaux


Un homme au sujet de s’capote
Qu'i' n'avot porté qu eun' pair' d'ans,
Désolé d'in fair' faire eune aute,
Dijot, in parlant du vieux temps:
Un habit d'homme,
Ch'étot tout comme
Un vieux portrait qui passe d' main in main,
Et qui rappelle,
Tout du modèle,
Les qualités, les défauts et l' destin.
Aussi, l'homm' qui l' l'avot fait faire
Mettot ses soins à l’conserver
Et t’nez, chin qui va vous l’prouver
Chez l’habit d’min grand père
Chez l’habit d’min grand père

« Il l'a fait fair' pour sin mariache,
In l'ainné' mil siept chint trint' tros,
Par un tailleur du voisinache,
Qui n' a rêvé pindant tros mos,
Car, dins s' boutique,
Jamais pratique,
A ch' point, n'avot qu'mandé rien d'élégant,
Mais, faut tout dire,
L' mieux comme l' pire,
Il a su l' faire aller tout comme un gant.
On dit que d' joie i' n'a fait qu' braire
Quand il l'a vu si bien porté,
Et qu'à l' noc', tout l' monde a vanté
L'habit d' min vieux grand-père. » (bis)

« Il a mis dix fos cheull' biell' pièche,
Pindant l'espace d' vingt-chinq ans,
Ch'est à les noces d'eun' soeur, d'eun' nièche,
Au baptêm' de ses huit infants,
Mais, les dimanches,
Tout d' puis les manches
Jusqu'au collet, avec soin, i' l' brouchot,
Et ch' l'affair' faite,
Allot l' le r'mette
Dins sin vieux coff'... Là, huit jour', i' restot.
Hélas ! un jour a v'nu l' misère,
Et m' gra' mèr' d'un air attristé,
A dû porter au mont-d'-piété
L'habit d' min vieux grand-père. » (bis)

« Min grand-père meurt, mais s'n habit reste
A min pèr' qui l' porte quinze ans,
Alors il in fait faire eun' veste,
In li raccourchichant les pans.
Mais queulle histoire !
In r'venant d' boire,
Eun' fos, min père, à m' mèr', cach' des raisons.
V'là qu'on s' dispute,
V'là qu'on s' culbute,
V'là qu'on s'arrach' les ch'veux, les cotillons...
Infin, la paix finit pa' s' faire,
Mais l' lind'main, à peine découché,
Min pèr' brait d' vir, tout arraché,
L'habit d' min vieux grand-père. » (bis)

« I' n'y avot pus moyen de l' mette,
Sans l' rapticher d' tous les côtés.
Alors eune idé' pass' dins l' tiête
De m' mèr' qui dit : « Père, acoutez
No' garchon Jacques.
Autour des Pâques,
S'il est savant, f'ra s' première communion.
V'là tout l'affaire,
C'est de l' faire faire
Juste à sin point par un tailleur in r'nom. »
Min père a compris qu'i' d'vot s' taire,
In intindant cheull' bonn' raison.
J'ai donc mis, l' jour de m' communion,
L'habit d' min vieux grand-père. » (bis)

« Quoique solide, il a fini d' rire,
Ch' l'habit si rar', si bon, si biau,
Malheureus'mint, j' peux bien vous l' dire,
On n'in trouv' pus même un morciau.
Avec eun' manche,
M' femme, un dimanche,
A rapiéch'té min patalon collant,
Et t'nez, m' casquette,
Ell' vient d'êt' faite
Dins l'un des pans, et dins l' mitan du d'vant.
Infin, quand m' femme a dev'nu mère,
N'aïant point d' pichou pou' s'n infant,
Ell' s'a vit' servi du restant
D' l'habit d' min vieux grand-père. » (bis)


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |