histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la femme du coulonneux
par bourdonb le, 02/01/2006  

LA FEMME D'UN COULONNEUX
chanson d’Alexandre Desrousseaux


Hier j'ai rincontré m’commère,
l'femme à Séraphin,
Ell' réjoui' d'ordinaire,
avot l'air chagrin;
Surpris J' l'arrète au pus vite,
pour mi savoir chin qu’elle a,
tout aussitôt l' pauv' petite dit:
J' vas vous raconter cha
Et vous l' direz.., j'espère ,
compère,
Que l’ femme d’un coulonneux
a l’ sort bien malheureux

Séraphin étot l' modèle
Du brave homm' marié,
Donnant chaq' jour à s'n Adèle,
Des preuv's d'amitié.
Pinsez si j'ai l' coeur à rire !
Tout d'un cop, ch' roi des chochons
A porté, j' rougis de l' dire,
Tout s'n amour su' des coulons.
Ah! vous l' direz, j'espère,
Compère, (bis)
Que l' femm' d'un coulonneux
A l' sort bien malheureux.

I les baje, i les cajole,
Leu parle tout l' temps,
Jugez, compèr', si ch'est drôle,
Mieux qu'à des infants.
Ah ! vrairnint, m' peine est estrême !
Vous comprindrez min dépit
Les mots qu'i dot dire à s' femme,
Ch'est à chés biêt's qu'i les dit.
Ah! vous l' direz, j'espère,
Compère, (bis)
Que l' femm' d'un coulonneux
A l' sort bien malheureux.

Quand ses coulons sont malades,
Faut vir sin chagrin !
Pus d' cabaret, pus d' prom'nades,
I n'a mêm' pus faim.
A chés coulons, tant qu' cha dure,
I donn' les soins d'un ami...
Si j' viens malad', j'in sus sûre,
I n'in f'ra point tant pour mi.
Ah! vous l' direz, j'espère,
Compère, (bis)
Que l' femm' d'un coulonneux
A l' sort bien malheureux.

Il in perd souvint tros quate.
Cha l 'attriste, mais
Cha n' fait rien, il in racate ;
I ne r'cule jamais.
Ch' n'est point pou' rien qu' je m' dépite.
Quand j' dis, lass' de l' vir souffrir
« Mais, vinds tes coulons bien vite ! »
I m' répond : « J’aim' mieux morir ! »
Ah! vous l' direz, j'espère,
Compère, (bis)
Que l' femm' d'un coulonneux
A l' sort bien malheureux.

Incor s'il avot de l' chance !
Mais, dins les concours,
Quoiq' toudis plein d'espérance.
Tout li tourne à rebours.
Souvint l' coulon reste in route.
On n' sait point par queul hasard.
Et s'il arriv' qu'i rabroute,
Cha n' manq' point: il est in r'tard.
Ah! vous l' direz, j'espère,
Compère, (bis)
Que l' femm' d'un coulonneux
A l' sort bien malheureux.

Il a détruit (biau mérite !)
Les cats du quartier.
Pour n'avoir point leu visite
Dins sin coulombier.
V'là chin qu'a produit ch' l’ ouvrache,
Qui n'a ni rim' ni raison
Les soris d' tout l' voisinache
Sont v'nu's nicher dins m' mason.
Ah! vous l' direz, j'espère,
Compère, (bis)
Que l' femm' d'un coulonneux
A l' sort bien malheureux.

Ah ! t'nez cha cess' d'êt' cocasse !
Eun' pareil' passion,
Pour des coulons, cha dépasse,
D'êt' sot, l' permission.
Au bon sins, ch'est eune intorse.
Heureus'mint qu'i vient d' passer
Eun' loi qui permet l' divorce...
On n' porra point ni' le r'fuser.
Ah! vous l' direz, j'espère,
Compère, (bis)
Que l' femm' d'un coulonneux
A l' sort bien malheureux.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |