histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le vieux cabaret
par bourdonb le, 11/01/2006  

LE VIEUX CABARET
d'Alexandre Desrousseaux


On n'fra bétôt pus d'différeince,
Intre l'café, l'estaminet;
Eun' cantin', même, à l'appareince,
Peut passer pour un cabaret.
Aussi, j'vas vous r'tracer l'modèle,
D'un vieux cabaret d'no' pays,
Certain, si vous prétez l'orelle,
Qû vous direz comm' mi, mes amis :
V'là, trait pour trait,
L'portrait
Du vieux cabaret
Du vieux cabaret

Et d'abord, veyons l' devanture
Elle est barbouillée au p'tit-blanc.
Mais l' bois'ri', pour mieux fair' figure,
Est peinte à l'huile, in vert brillant.
A l' porte vitrée, à l' ferniête,
(On n'in veyot point d'aut's dins 1' temps),
Vettiez chés rideaux d' cotonnette,
A grands carreaux rouch'-brique et blanc.
V'là, trait pour trait,
L'portrait
Du vieux cabaret
Du vieux cabaret

Introns-y. Veyons l' tapiss'rie
I' vous s'ra permis d'in douter,
Mais ch'est l'ancienn' guerr' d'Italie
Qu'on a prétendu r'présinter.
Ch'est sûr, car malgré qu'on y colle,
A chaque usure, un p'tit tassiau,
On découvre su' l' pont d'Arcole
Bonaparte avec sin drapeau.
V'là, trait pour trait,
L'portrait
Du vieux cabaret
Du vieux cabaret

Mais quittez, des yeux, l' pont d'Arcole,
Au plafond, min dogt vous conduit,
Pour vettier, dins s' petit' guéole,
Un canarien qui s' réjouit.
In acoutant canter cheull' biête,
Surtout n'obliez point l' pus biau
Che p'tit Bacchu', avé s' gross' tiête
Assis grav'mint sur un tonniau.
V'là, trait pour trait,
L'portrait
Du vieux cabaret
Du vieux cabaret

Après cha, j' peux vous l' dir' sans craintes,
Vous pourmir'rez comme mi, mes gins,
Tous chés pots, chés canett's, chés pintes,
Si prop's qu'on vot sin portrait d'dins.
Vous r'marqu'rez, surtout, chés vaclettes
Nuit et jour rimpli's d'un bon fu,
Et, pour débourrer les pipettes,
Che p'tit clo, à l' porte, peindu.
V'là, trait pour trait,
L'portrait
Du vieux cabaret
Du vieux cabaret

Mais l' leumièr' n'est point d' chés pus bielles ?...
A cha, je n' vous dirai qu' deux mots
Vettiez, d'ichi, chés tros candelles,
Brûlant dins des grands cand'lés d' bos.
Vous verrez, sans mett' des leunettes,
Quand eun' candelle a l' nez trop long,
Qu'on fait, d' ses dogts, des émouquettes,
Pour li coper sans pus d' façon.
V'là, trait pour trait,
L'portrait
Du vieux cabaret
Du vieux cabaret

Allez-y dins l' coeur de l' semaine,
Vous n'y verrez qu' des habitués.
On in compte, au puque, eun' douzaine,
In deux sociétés, séparés.
Avé l' mêm' plaisi, l' même ardeur,
Tout du long d' l'ainnée, à l' mêm' plache,
Les six premiers jutt'nt au Mariache,
Et les aute' au Piquet-voleur..
V'là, trait pour trait,
L'portrait
Du vieux cabaret
Du vieux cabaret

Au mitan d'eusse, l' cabar'tière,
Est eun' poule avec ses pouchins.
Connaichant l' fond d' leu caractère,
Ell' les accable d' ses p'tits soins.
Dins l'hiver, ell' cuit des puns-d'-tierre
Et les offre à tout un chacun.
Pa' ch' moyen, comm' cha les altère,
Ell' vind deux pots d' bière au lieu d'un.
V'là, trait pour trait,
L'portrait
Du vieux cabaret
Du vieux cabaret

Ch'est aut' coss', les dimanche' et fiêtes,
Autour de çhés grand's table', assis,
Vous n' verrez, buvant leus canettes,
Qu' des gin' à visach's réjouis.
D'un grand coeur les inteindant rire.
Pa' l' jus d' houblon émoustillés.
Vous n' porrez vous impêcher d' dire
Qu'on trouve l' bonheur à peu d' frais.
V'là, trait pour trait,
L'portrait
Du vieux cabaret
Du vieux cabaret


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |