histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Briques et parpaings
par Minloute le, 05/08/2004  

Regardez la poésie qu'il y a devant vous et que vous ne voyez pas.
Pour ceux qui ont encore la chance d'être dans le Nord, DANS LES CORONS.

Mettez-vous devant votre maison à un mètre
Là vous y êtes ?
Vous ne voyez rien ?
Bon je vais vous aider, avancez de 80 centimètres
Que voyez-vous ?
Celui qui me dit rien ……
Regardez, évadez vous !

Regardez chaque brique, elle est différente de celle d'à côté, il y en a qui sont presque noires jaunes, d'autres plus rouges. Et les formes il y en a, on dirait, qu'elles sont prêtes à éclater presque tordues qu'elles sont !

Moi je regarde toujours les briques quand je vais chez ma mère.
Regardez bien la beauté de chaque brique et pour ceux qui ont connu les rénovations, comparez les vieilles briques qui sont toutes différentes avec les briques uniformes sans âme que les houillères ont fait avec les restes de terrils.

Les briques de terril s'appelaient surchiste mais je préfère les briques en terre cuite.

Pour ceux du Nord, regardez les briques d'Hem, de Waziers et de Leers.
On avait dans le temps des sortes de briques, dans le Nord Pas de Calais, dignes des grands crus de vin.
Et qu'est-ce qu'on a fait ? Du parpaing et du crépi cache misère par dessus.

Une anecdote véridique, il y a une vingtaine d'années des fabricants ont voulu refaire des vieilles briques. Mais dans les magasins les gens n'en voulaient pas parce qu'elles étaient cassées ou pas belles.
Eh bien oui, la brique moulée main sera toujours différente d'une brique industrielle.

Mais quand vous regardez un mur en briques anciennes, on dirait presque un tableau de peinture.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |