histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la vieille dentellière
par bourdonb le, 19/01/2006  

LA VIEILLE DENTELLIÈRE
SOUVENIRS ET REGRETS

Alexandre Desrousseaux


Mad’lon !' doyenn' des dintellières,
Laut' jour in r’muant ses broq'lets,
Parlot d'ses joie' et d' ses misères,
A pus d' vingt jeune gins rassemblés.
Ell’' récomparot les jours de s'viellesse,
Au pus biau temps des amours de s'jeunesse,
Ell' rappélot ses plaisis,
Ses chagrins, ses sou cis,
Et répététot toudis :
Pour éloingner chéull' vielle his¬toire,
De m' mémoire.
Trottez, trottez mes p’tits broq'lots.
Trottez, trottez !!

« A quinze ans j'étos joliette,
On m' répétot vingt fos par jour
« Mon Dieu, Mad'lon, qu' vous êt's bien faite !
Vous avez tous les traits d' l'amour.
Et quand on vous vot marcher,
J' vous assure
Qu'on n' décess' point d'admirer
Vo' tournure...
Vous êt's comme un postillon,
Qui trottin' tout au long
De l' fichell' d'un dragon... »
Pour éloingner chéull' vielle his¬toire,
De m' mémoire.
Trottez, trottez mes p’tits broq'lots.
Trottez, trottez !!

« Vous avez l' voiss' d'eune alouette.
Quand vous cantez, quand vous parlez,
On crot intinde eun' clarinette
Qui ju' l'air des pus biaux couplets.
Dins vos yeux noir' et brillants
On s' pourmire ;
Vos orell's garni's d' pindants
On admire ;
Et l' moindre d' vos amoureux,
Pour eun' mèch' de vos ch'veux
Donn'rot chin qu'il a d' mieux. »
Pour éloingner chéull' vielle his¬toire,
De m' mémoire.
Trottez, trottez mes p’tits broq'lots.
Trottez, trottez !!

« Ch'étot l' bon temps des dintellières,
On gaingnot d' l'argin' à ruffler,
Aussi, j' n'avos point des berlières,
Comme à ch't heur', pour mi m'habiller.
J'avos des grands farbalas
Les dimanches ;
Des biaux p'tits lis'rets lilas
Sus mes manches ;
Des faveur' à mes sorlets,
Cocarde' à mes bonnets,
Des bas d' soie à mes pieds. »
Pour éloingner chéull' vielle his¬toire,
De m' mémoire.
Trottez, trottez mes p’tits broq'lots.
Trottez, trottez !!

« A vingt ans j' m'ai mi' in ménache
Avec un homm' biau comme un coeur.
Aussi j' peux dir' que no' mariache
A mis tout l' canton in ameur.
Nous avons fait nos quinze tours
In caroche,
Et pindant pu d' huit grands jours,
In bamboche,
Dins Lille et dins les fourbous.
On n' rincontrot pus qu' nous
Marchant bras d'sus bras d'zous. »
Pour éloingner chéull' vielle his¬toire,
De m' mémoire.
Trottez, trottez mes p’tits broq'lots.
Trottez, trottez !!

« Mais par malheur, j'ai resté veufe
Avec tros infants su' mes bras.
Mon Dieu ! mon Dieu ! queull' triste épreufe !
Pus d' plaisi, gramint d'imbarras
Min vieux garchon, d'puis longtemps,
fait l' penoule ;
M' fill', qui n'a point vingt-chinq ans,
Est eun' droule ;
Hélas ! et l'aut' garchon qu' j'ai,
Volant faire un congé,
D'hier est ingagé. »
Pour éloingner chéull' vielle his¬toire,
De m' mémoire.
Trottez, trottez mes p’tits broq'lots.
Trottez, trottez !!

« Me v'là donc vielle et presque infirme,
N' gaingnant pus d' quoi mainger du pain.
Heureus'mint, l' pauverieu m'affirme
Qu'on ma'ttind au Bleu-Tot dès d'main.
Quand j'arai là mes habits
D' cotonnette,
On rira bien d'mi, si j' dis
Qu' jeun' fillette,
Pour mieux fair' mes imbarras,
J' portos des farbalas
Et d's écourcheux d' taif'tas. »
Pour éloingner chéull' vielle his¬toire,
De m' mémoire.
Trottez, trottez mes p’tits broq'lots.
Trottez, trottez !!


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 11 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |