histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)
  récitation fin (22/01/2017)
  su les routes nationales partie 1 (21/01/2017)
  décés de Mado Poquet (20/01/2017)
  récitation partie 2 (20/01/2017)
  récitation partie une (19/01/2017)
  tin gardin (18/01/2017)
  Magellan à cause d' ti (15/01/2017)
  à Monsieur Robitaillé (15/01/2017)
  la même histoire version 2 (12/01/2017)
  la même histoire version 1 (12/01/2017)
  ch' maite au traval partie 2 (10/01/2017)
  ch' maite au traval partie 1 (10/01/2017)
  Changement d'école (10/01/2017)
  Hiver d'antan (09/01/2017)
  Alfred Leroy (09/01/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...
 franed ( 16/12/2016)
Bonjour, site très i...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le fourneau
par Minloute le, 10/08/2004  

Il trônait dans la cuisine.
Il servait à tout.
A faire chauffer les repas, à tenir au chaud la cafetière, à se réchauffer aussi.
L'hiver quand elle venait à la maison, ma grand-mère qui avait toujours froid était collée au fourneau et moi j'avais peur pour ses vêtements tellement elle était près du feu.
"Recules mémé tu vas te brûler"
"T'inquiètes Minloute, je réchauffe mes pieds"

Moi ce qui m'impressionnait c'était la lueur qui se dégageait dans la cuisine quand il n'y avait pas d'électricité.
La lueur passait par le bac à cendres et sur le devant du bac il y avait trois trous dont deux au milieu au même niveau. Le dernier en dessous au milieu.
J'avais l'impression de voir comme un visage de démon avec le feu qui semblait sortir de ses yeux et de sa bouche.

par LouMarcel le, 13/08/2004

Combien de fois je me suis levé le matin pour faire repartir le feu.
Soit avec du bois, soit "en dégrogeant" avec le tisonnier si on avait mis assez de charbon la veille au soir pour faire tenir le feu jusqu'au lendemain matin.
Le fourneau on appelait ça un feu "Flament", c'est vrai qu'il servait à tout.
A faire à manger bien sûr, à faire chauffer l'eau pour que mon père se lave en rentrant de la fosse. Et puis à se laver "tout du long" le samedi, à faire cuire dans le four, à faire chauffer les fers à repasser, à faire chauffer l'eau pour la lessive du lundi ou pour faire la bière une fois par mois.
En enlevant des cercles sur le dessus du foyer, on pouvait faire cuire des "saurets".
C'était le foyer de la famille.
Parce que l'on se chauffait avec l'hiver et en écoutant la TSF le soir, les pièces de théâtre, les histoires de Simons.
Bref le fourneau était le centre de la famille.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 17 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |