histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le fourneau
par Minloute le, 10/08/2004  

Il trônait dans la cuisine.
Il servait à tout.
A faire chauffer les repas, à tenir au chaud la cafetière, à se réchauffer aussi.
L'hiver quand elle venait à la maison, ma grand-mère qui avait toujours froid était collée au fourneau et moi j'avais peur pour ses vêtements tellement elle était près du feu.
"Recules mémé tu vas te brûler"
"T'inquiètes Minloute, je réchauffe mes pieds"

Moi ce qui m'impressionnait c'était la lueur qui se dégageait dans la cuisine quand il n'y avait pas d'électricité.
La lueur passait par le bac à cendres et sur le devant du bac il y avait trois trous dont deux au milieu au même niveau. Le dernier en dessous au milieu.
J'avais l'impression de voir comme un visage de démon avec le feu qui semblait sortir de ses yeux et de sa bouche.

par LouMarcel le, 13/08/2004

Combien de fois je me suis levé le matin pour faire repartir le feu.
Soit avec du bois, soit "en dégrogeant" avec le tisonnier si on avait mis assez de charbon la veille au soir pour faire tenir le feu jusqu'au lendemain matin.
Le fourneau on appelait ça un feu "Flament", c'est vrai qu'il servait à tout.
A faire à manger bien sûr, à faire chauffer l'eau pour que mon père se lave en rentrant de la fosse. Et puis à se laver "tout du long" le samedi, à faire cuire dans le four, à faire chauffer les fers à repasser, à faire chauffer l'eau pour la lessive du lundi ou pour faire la bière une fois par mois.
En enlevant des cercles sur le dessus du foyer, on pouvait faire cuire des "saurets".
C'était le foyer de la famille.
Parce que l'on se chauffait avec l'hiver et en écoutant la TSF le soir, les pièces de théâtre, les histoires de Simons.
Bref le fourneau était le centre de la famille.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |