histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Croqsoris
par bourdonb le, 31/01/2006  

CROQSORIS
ou LA NOUVELLE MÈRE-MICHEL
d' Alexandre Desrousseaux


J'avos mis m'n amour sur eun' biête,
Un cat qu'j'appélos Croqsoris.
Il étot pus rar' qu eun' comète
Avé s'gross queue et ses poils gris.
Mais des brigands d'min voisinache,
A les Rois, volant fair' féstin.
Ont pris cheull' pauve biéte au liache..
Pou l'main-ger in guiss de lapin.
Chés méchant's gins ont tordu l'cou
D'min biau matou,
D'min gros minou,
Qui faijot si bien miaou ! Miaou

Et quand il' on' eu commis ch' crime,
Chés vrais vauriens, chés gins sans coeur,
Sont v'nus m' vir, et m' dir', pour la frime
« Brav' femm', nous plaingnons vo' malheur. »
Su' l' temps que j' perdos m' voisse à braire,
Il' ont pindu à min rideau,
Comme un graingnard d'apothicaire,
L' tiête d' min cat par sin musiau.
Chés méchant's gins ont tordu l'cou
D'min biau matou,
D'min gros minou,
Qui faijot si bien miaou ! Miaou

Veyant dins cheull' postur' cocasse
L' restant d' Croqsoris, qu' j'aimos tant,
J'ai poussé eun' longue esclamasse,
Au point d'arrêter chaq' passant.
J'ai pris dins mes mains cheull' pauv' tiête,
Je l'ai bajé' comm' du bon pain,
Et, pou' l' conserver, j' l'ai fait mette
Din' un grand bocal d'esprit d' vin...
Queu malheur, on a tordu l' cou,
D'min biau matou,
D'min gros minou,
Qui faijot si bien miaou ! Miaou

Croqsoris faijot mes délices,
Par tous les p'tits tours qu' i' m' juot.
Il avot des drôl's de caprices
Quand j'avos de l' viande, i' m' l'inl'vot ;
Si par hasard j'oblios d' mette
Eun' couverture à min pot d' lait,
J'étos bien sûr que ch' petit traîte
S'in Trot bien vit' l'avaler.
Queu malheur, on a tordu l' cou
D'min biau matou,
D'min gros minou,
Qui faijot si bien miaou ! Miaou ...

Comme il aimot les friandisses,
J' li faijos mainger à tous r'pas,
Du fi, du pomon, des saucisses,
Et même d' l' andouillett' d'Arras !...
Chaq' jour, infin, ch'étot ducasse,
Je n' savos qu' faire pou' l' régaler,
Quand l' matin j' buvos m' petit' tasse,
J' li donnos m' tablette à chucher...
Queu malheur, on a tordu l' cou,
D'min biau matou,
D'min gros minou,
Qui faijot si bien miaou ! Miaou

Pour li j'avos l' coeur d'eun' bonn' mère
Quand il étot bien ingavé.
Je l' vettios, et j'étos tout' fière
D' vir que s' panch' ramonnot l' pavé...
Heureux comme un p'tit coq in pâte,
Car i' n' manquot jamais de rien,
Il a pourtant, juant de l' patte,
Un jour croqué min canarien...
Queu malheur, on a tordu l' cou,
D'min biau matou,
D'min gros minou,
Qui faijot si bien miaou ! Miaou

Malgré ses p'tits défauts, j' vous jure
Que j' donn'ros gros pour mil' ravoir...
J' vodros qu'on punich' de l' torture !
Cheuss'-là qui faitt'nt min désespoir !
J' vodros les vir din' eun' guéole,
Pindant tros heure' au pilori,
Et leu marquer su' chaque épaule,
Chés mots, avec un fier rougi
« Chés méchant's gin' ont tordu !' cou
D' m'in biau matou,
D' min gros minou,
Qui faijot si bien miaou
Miaou!! »


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |