histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
rapport sur la catastrophe de La Clarence de 1912
par minloute le, 09/04/2005  

Rapport du délégué mineur au préfet du Pas de Calais
monsieur le préfet
J'ai l honneur de vous adresser le rapport suivant, prévenu par l'exploitant qu'une catastrophe était survenue aux mines de La Clarence, je me suis rendu sur les lieux où j'ai exploré la bowette sud veine A; il y avait 2 hommes qui ont été sauvé par le montage de l'accrochage du 933, j'ai constaté que l'entrée de la bowette montante Bouquillon était barrée par un éboulement; je suis parti en rendre compte à monsieur Léon, ingénieur en chef des mines, qui venait de descendre; je suis remonté sur l'ordre de monsieur Léon, ingénieur en chef des mines, chercher des hommes pour organiser les secours.
Je suis redescendu; monsieur Léon m'a commandé de faire un percement au pied du treuil Bouquillon; nous avons trouvé plusieurs morts en haut; je suis parti explorer une partie de la bowette couchant; nous avons rencontré des blessés et des morts; je suis descendu jusqu'à environ une heure et demie du matin explorer les divers quartiers; je suis descendu les jours suivants où j'ai constaté que le centre de projection venait d'en haut des 2 bowettes montantes.
J'attribue l'explosion à une mauvaise lampe car sur les 3 boutefeux, 2 ont été tués sur le coup, le troisieme avait fait briquer 5 mines et la sixième était bourrée, quand l'explosion se produisit; les 2 boutefeux ont été retrouvés dans la bowette couchant entre le treuil Acheray et l'entrée de la bowette; 8 sur 10 ce n'est donc pas un tirage de mine qui a produit l'explosion; pour ma part , je crois à une lampe défectueuse que j'avais prévue dans mon rapport du 29 aout 1912.
signé le délégué mineur
le coup de grisou venait de tuer 78 ouvriers et un ingénieur...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |