histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Bruay et l'essor de la télévision
par Marie-Claire le, 09/04/2005  

Le quotidien "la croix du Nord" du 6 octobre 1949 relate l'histoire d'un bruaysien passionné qui a participé activement à l'histoire de la télévision.
Mr Paul Chalmin s'intéresse beaucoup aux nouvelles inventions de la radio-électricité.
En 1924 il a 13 ans et dans le garage paternel rue de la République à Bruay en Artois il fabrique des postes à galènes.
Puis il s'intéresse à une nouvelle invention d'outre-manche la télévision mécanique. Le jeune Chalmin étudie le système et fabrique un récepteur (télévision mécanique sur le principe des disques de Nipkow). Il ne peut recevoir que des images d'Angleterre, il n'y avait pas d'émetteur en France. Et l'image est de très mauvaise qualité et très petite.
A force de persévérance en 1932, un speaker anglais apparaît sur son écran !
La nouvelle se répand, personne n'avait encore réussi à capter une seule image en France.
Le procédé mécanique est abandonné, le tube cathodique arrive après 1933 et la télévision sera révélée au grand public lors de l'exposition universelle de 1937.
La guerre va freiner le progrès télévisuel.
En 1947 Mr Chalmin capte les émissions de Londres et de Paris. Sur un petit écran de 12 cm agrandi par loupe.
Mr Chalmin veut faire profiter les bruaysiens de cette découverte, il installe son matériel dans une pièce du stade-parc et c'est dans cette salle que le 2 juin 1953 plusieurs centaines de bruaysiens assisteront à la cérémonie du couronnement de la reine Elisabeth.
Bruay était entré dans la civilisation de l'image en avant-première.

par vauthier le, 13/01/2006

En 1953 j'assistais a la maison au couronnement de la reine d'Angleterre, mon père Edmond Vauthier avait le meme parcours que monsieur Chalmin du poste a galene que la television, ils étaient d'ailleurs a l'époque en concurrence


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |