histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la catastrophe de La Clarence 1912 6ème partie
par minloute le, 12/04/2005  

L'ingénieur en chef et ses adjoints , des délégués mineurs et des chefs porion quittèrent l'accrochage.
Partout c'était un spectacle de désolation; des cadavres, des chevaux éventrés, des berlines renversées, des rails tordus, des bois brisés.
A mesure que les sauveteurs avançaient, des mineurs déblayaient les voies, remplaçaient les bois de soutènement, pendant que d'autres transportaient les corps jusqu'à l'accrochage.
Aux abords de la fosse, où des scènes déchirantes se déroulaient, le bruit courait qu'il y avait des rescapés.
Une demie heure après l'explosion, l'ingénieur et le chef surveillant avaient trouvé 3 hommes, ils parvinrent à les réanimer.
Un jeune conducteur fut miraculeusement épargné.
Son cheval fut tué, lui même était dans une berline vide.
Le souffle et la flamme passèrent par dessus sans l'atteindre.
Vers 23h une autre équipe remonta 2 ouvriers vivants qu'elle avait découverts réfugiés à l'accrochage 933 du puits de retour.
Il s'agissait de mineurs de la veine A, qui, n'ayant pu se sauver par la bowette sud à 1000 m à cause des fumées, étaient remontés par les retours et avaient gagné les abords du 2ème puits où ils attendaient, transis, depuis plusieurs heures, à l'extrémité de la galerie de communication entre les 2 puits.
Le chef du groupe de secours proposa de franchir un gros éboulement obstruant la veine 7 couchabt, derrière laquelle devaient être 3 italiens.
L'ingénieur en chef donna son accord, 6 sauveteurs furent attachés à cette tâche.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |