histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  en arrivant au cimetiere du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
eune peur bleue
par tiotcharin le, 15/03/2006  

Ene journée pas comme les zotes ch'el'la
Min frére y m'invo ker du toubac, j'armonte m'rue et j'min vais vers l'plache d'Harnes, à ch'débit d'toubac. Y s'appello chez Goffart et y existe toudis juste à coté d'l'mairie.
J'éto presqu'arrivé, tout d'in coup j'intinds des bruits d'moteurs, j'martourne et ch'vo des cars d'crs et gardes mobiles. Y s'arrêtent et y deschintent. Y avotent des casques argentés et brillants, je z'arvo quor.
Je me dis quo ché qui s'passe, j'ai vite
compris qu'en j'ai intindu pleins de gueulades, des cris, ch'éto pleins d'algériens qu'y arrivotent in haut
d'l'plache, y avotent des gourdins et y cassotent tout. Quand qu'y sont arrivés a l'mitant d'l'plache, chés crs y zont comminchés à tirer et avec des vraies balles. Quand j'ai vu ch'a, mi je me suis caché in dessous des cayelles in fer à l'terrasse de ch'café. Et la j'raviso.
Tout d'in co,j'ai vu un homme qui resto d'in m'rue, in bas d'in l'grande voyette. Y avo l'teint bi et y l'avotent pris pour un algérien, y avo attrapé in co d'baionnette. Y metto ses mains à s'figure et y éto plein de sang. Quand j'ai vu ch'a , j'ai sorti et j'ai comminché à courrir comme in sonneu. J'ai suremint battu in record d'vitesse. Arrivé à m'maison j'avo du ma à arpprindre min souffe. Quand j'ai réussi à arpprindre m'in souffe, j'ai raconté à min grand frére ch'qui s'éto passé. J'avos même oublié d'ramener ch'toubac. Min frére y m'a dis, t'es reste là et t'en'bouge pu.
Eh bin, l'lendemain quand j'ai passé m'tiéte à l'porte, j'éto pas rassuré. Je n'sais pas si in l'a raconté à l'presse, mais croyé me ch'est vrai. Ch'éto l'début de l'guerre d'algérie.
Bon à dé, bons bisous à tertous, y a déja longtemps que je vous lis tous.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |