histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l'vie d'artiste
par klavzer jean marie le, 19/03/2006  

L’vie d’artiste

Pa i étot artiste, ma disot, pou l’faire amarvöer romanichel, ale avot pas querre cha à causse t’chés répétitions et déplachemints, sins oublier ch’banquet de ste Cécile, forchémint m’pa i chucho pas de l’glache pour unne fos.
Ouais, i étot musicien, un tiot musicien, i savot pas lire unne partition, mais i avot l’rythme dins l’sang. Du coup ché li qui juot de l’grosse caisse à la Renaissance Lensoise, unne société d’accordéoneux.
Un biau jour i print s’voix d’raflatteux pour annoncher à ma qu’i avot unne sortie l’diminche suivant, unne « prestation à Malo », parlant pointu, croyant qu’cha amadourot s’moitié. Pinsses tu, ale y répond, su un ton peu amiteux « Eje cros qu’un annonce del pleufe ».
Les v’la à Malo, avec unne caleur du diape et des gaziaux comme du bo. Tout l’jour is ont jué morciau su morciau, boum, boum et ch’tin bo unne, boum!boum et ch’tin r’bo unne aute. Fallot les vir vider chés verres et chés flacons, si bien qu’à la fin i étotte si ronds que l’chauffeur du bus i n’a r’mis pu d’un dins ch’car.
Arv’nus à Lens, avec bien du mau is déchintte et is arprinte leus instrumints, m’pa i n’artrouvot pu s’grosse caisse, ale étot restée à Malo…….Les footbaleux d’l’USOL il l’ont ramenée l’diminche suivant.
Pa i oubliot s’caisse, m’femme ché les sous qu’ej prête, min garchon ses sorlets au vestiaire, mes tiots rogins ed dire merçi d’timps in timps et mi j’oublie s’que veux bien…i a pas à dire à m’mason, l’mémoire ché unne espécialité.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |