histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
à mon Noel , ch' coiffeux
par minloute le, 31/03/2006  

quand qu on rintro ché Noel ech' coiffeux, j' do dire à ché gins , nombreux , qui ont pas connu Noel ch' coiffeux, ché qu en fait i zétotent deux ,ch' père et l' fils , mais tous deux chéto l' meme prénom, Noel, à croire qui n a qui vont pas cacher loin pour ché prénoms
mi ch' qui m impressionno chéto l' premiere salle du qui avo ché dames, ch' fils Noel i s occupo d' ché dames, i avo eune babelle echtilale, i éto long , comme un jour sans pain, tatillon diront certains, tatasse diront d autes mais i travaillo bin mais ché femmes al' savottent à l avinche qu in intrant à huit au matin dins ch' salon fallo pas compter arsortir avant 11 h 30 midi , et là ché qui éto rapite
in les voyo ché dames meme quand qu on attindo dins l' salle ed ché zommes

et l' plus impressionnant chéto les especes d ' oeuf qui leur metto sul' tiete durant un bon momint pour sékir ché caveux , cha mi a fair arpenser quand qu' j a vu ch' flime Mars attack , chéto parel
in auro dit des zestra terrestes , cha sinto l' laque à plein nez dinch' salon, in in voyo s' lever d' leu sieche qu in avo du mau à arconnaite meme si ale zétotent del rue, faut dire qu avec les montanes ed bigoudis qu ale zavotent sul' tiete , chéto pas facile
pi comme partout, comme tous ché commerces, ch' grande surface ale s a ouverte , oh au début , j' me souviens , j avo djà cangé d' coiffeur, j allo dins l' rue raymond deruy , ch' coiffeur i diso , j a été vire commint qui coupe, que carnache .... bin à croire qu' ché gins i zavotent ker ech carnache, pasque tout douch' mint c' clientele ale a parti , comme ché Noel
chéto ptete l' carnache mais là chéto plus l' productivité qu ale éto d'mindée à ché coiffeusses et là , j' cro que ché femmes ale zont appréciées aussi cha, pi faut dire qu eune jeune , s' faire coiffer j' va dire à l ancienne, chéto pas acceptape

par oli6283 le, 17/09/2007

Pou'mi, amon Noêl, ch'éhtot ch'père (Mais nan, pas ch'Père Noêl!), Monsieur Noêl père, v'là! comme cha ch'est miux.
Y'avot toudis sin mégot éteint dins bouque, cha sintot pas bon, et cho qui m'énervot l'pluch', ch'est qu'y tournot sans arrêt autour ed'ti in berloquant rapid'mint d'inne gampe su'l'aute, et y arrêtot jamais d'faire cliquer s'tondeuss' à main, minmme quand y copot pas. Quand qu'y'avot fini, bin t'étot in guinsse !
In pluch, y m'copot mes caveux al' demi-brosse, bon, cha cha allot cor, mais après y m'mettot du Pento sur mes caveux tout prop', ch'tot gras, j'avos pas quer cha.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |