histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' rue d' pont à vendin
par minloute le, 11/04/2006  

ale éto , d ailleurs ale est toujours , ale a pas cangé d' plache, perpendiculaire al' rue d' isberques, ale avo eune particularité dans l' temps , ché qu ale éto en cul d' sac , achteure ché pu l' cas i l ont arlié avec l' rue d' maubeuche in d'sous

chéto eune rue qu' min père i allo d' temps in temps, pasque chéto là qui habito quand qui a arvénu d' el région parisienne vers 1922
oh mais zinquietez pas ch' père à minloute chéto pas un parigot tiete ed viau, non i éto né rue d anzin, alors appelé ch' long coron
i li artourno pasque ché là que sin père i est décédé en 1923 1924 et ché là qu en fait , li tchiot minloute ed 12 ans i a connu eune périote ed vache maique
vu que sin père i éto mort, et que li i gagno pas assez al' compagnie des mines d' bruay, bin ouais i faijo eune tchiote paye, s' mère ale a du s' résoude à quitter l' rue d' pont à vendin pour aller habiter ché s' soeur rue d' béthisy , ché pas loin , ché juste au d'sus, enfin ché zabitués du quartier du 2 i connaissent cha par coeur
pi à ch' momint là , chéto dur pour li d' travailler pasque tout tchiot qui éto , ch' traval i fallo l' faire et in éto pas forchémint bin tende avec ché jones qui comminchottent pi li i avo sin gros chagrin
pi cha a comminché à s assombrir cor plus , i a fait des épanch'ments d' synovie à sin g'nou, i a du faire des séjours dont deux d un an à berck , et là chéto dur, pasqu i voyo pas s' mère tous les diminches , et que l' semaine chéto long
pi aprés comme solution qui li ont trouvé cha a été d' li artirer sin g'nou et d' souder ché oches del gampe, donc i s a artrouvé avec eune gampe raite
mais j' cro qu' sin grand bonheur dins' vie , ché d' sin et' sorti , d avoir rincontré m'mère et pi d avoir eu d' zinfants , in a connu des débuts dans la vie plus simpe, alors, sans juger ché jones qui s' sont battus cont' l' cpe, j' me diso que pour eux , cha , ché pas croyape et pourtant cha a pas cent ans


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |