histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la spécialité de grand-mère
par klavzer jean marie le, 15/04/2006  

El spécialité ed grand-mère

A s’t’heure, i n’y a pos un chef pus ou moins à l’mote qui n’parle ed s’grand-mère. I ont ben raison, mi aussi ech pinse que ches mémères avotte pus d’un tour dins leux castroles .
El mienne préparot des « patacons », n’cachez pos, cha n’est pos dins l’Larousse, ale l’a sûr’mint inventé pou rouler ches curieux.
Ches patacons ch’est un plat d’ouverriers. In l’prépare aveuc des pemmes-tière, du gardin tant qu’possipe, des oignons du même gardin, des trinques ed lard feumé, sé, poife et surtout un gros morcieau ed burre. Mais in devot surtout armonter d’el cafe ech plat in fonte et l’grosse cloque in tière, sin cha ch’n’aurot été qu’unne vulgaire ratatoule ed pemmes tière.
Mémère coupot ches légumes in rondelles ale alternot tout cha pou faire, un mont comme un terril dins ch’plat, i n’restot pus qu’à poser el cloque d’zeur, mette tout cha su chele cuisinière et attinte aveuc patienche qu’ech miraque i s’fache. El temps i passot à miler l’cuisson, pace que ch’fû i étot souvint cangeant, i fallot l’amidoler.
Au bout d’un momint un sintimint racachant invahissot l’cuisine, cha m’faisot bafier d’plaiji, au point qu’mes boïaus is groulotte.
I n’restot pus qu’à passer à tape, ches jonnes is voulotte toudis cugir el couche eud d‘zous ben roussite, parfos comme du carbon, dins ch’cas là in faisot ech nakstieux.
In n’laichot rin dins nous assiettes, ch’étot tellemint bon qu’in mingeot comme des galafes, autremint in attindot « Te plukes, te minges comme un glout-biec ». Pépère, in nous ravisant dévorer, disant « Intike, entasse, t’occupe pon d’echti qu’i passe »;
Combien d’fos in n’a pos intindu « fais intintion à chele cloque, te vas l’brisier ». In d’vot ete bon élèfe, pace que chette cloque dort toudis, arcouverte ed bukes dins l‘cafe ed m’ tante Biquette.
Ech busie d’un cop à unne aute espécialité ed mémère. Si in étot sache, cha nous arrivot ed timps in timps, pos nous récompinser ale nous faisot du caramel.In rin d’timps ale mettot dins un tortière, unne nox ed burre, du chuque, posot su l’platine ed fu, un, deus,tros, ch’étot guilant. In mingeot cha encore mou, i fallot faire intintion ed pos s’brûler ses lèfes, cha ch’est unne aute histoire…


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |