histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Eine musique à leumières
par Ch'Zio le, 15/04/2006  

Vers 1928, min père i m'immena à mon d'sin camarade Emery, qui habitot dins l'avenue des fleurs, l'eine des dernières maisons avant l'fosse 6 et qui étot radio amateur.

I nous fit vir et acouter sin dernier montache : un poste ed T.S.F. dins l'ginre de ch'ti del photo. Ches triodes étotes montées au dessus de ch'poste, pour miux s'arfrodir, et in veyot ches filaments qui éclairotent un molé. Ej fus émerveillé par ch'l'apparel qu'j'ai baptisé aussitôt "musique à lumières" (j'avos pas l'drot d'parler patois al maison).

A partir de ch'jour là, j'ai bassiné mes parints pour qui z'acatent eine "musique à leumières" ch'qui z'ont fait quèques mos après. Ch'étot un apparel compliqué : i avot in potentiomètre à bouton rotatif par lampe, pour l'chauffage du filament. In avot l'choix intre l'durée d'vie des tubes si in les faijot éclairer trop fort pour avoir d'el puissance sonore et eine musique moins bonne, si in restot raisonnap'.

Su l'devant du poste i avot deux bobines (les selfs, i in manque eine su l'photo). Elles étotes montées sur deux bras qu'in rapprochot ou qu'in écartot pour cacher après eine station. Pour canger ed gamme d'ondes i fallot canger ches selfs et in mett' des aut' avec des nombres ed tours ed fil différints (in n'avot un jeu ed six).

Pour archevoir suffisammint ed stations i fallot eine grande antenne. El not' al étot tindue intre nou ch'minée, rue du Cap Vert et l'chminée del maison d'in face, rue du Sénégal. Cha faijot au moins 150 mètres ed long. Et al étot bien isolée des ch'minées par un chapelet d'isolateurs électriques in verre.

Ch'l'haut parleur i étot séparé. Ch'étot un superbe pavillon à col de cygne. El son i étot quéque fos un molé nasillard mais on s'in contintot (les gramophones 78 tours i faijotent pas miux).

Et ch'est à partir de ch'momint là que j'sus dev'nu un auditeur assidu, les jeudis après midi, des émissions enfantines de Grand Papa Léon (Léon Plouvier), sur Radio Lille.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |