histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
à Vireux de Annie D-Pailliot
par annie62110 le, 19/04/2006  

Ch't'année là pindant les vacances ed'paques mémère al a décidé qu'in allo à Vireux . Ché d'là qu'y est min grand père, cha s'trouve din les Ardennes . Pour mi ché l'premier coup que j'prins ch'train à 7ans ché eune aventure. Arrivés là bas, j'sus tout depaysée ché biau ché vert et la meuse al est immense, de plus mémère al est acceuillie comme eune reine, mi aussi, pourtant j'les connos pas.

Les tantes Charlotte et Emma al sont d'eune gentillesse! Al tiennent un café in face d' l'eglise ed Vireux, à tous ché gins al me presintent comme l'tiote fille du poney, cha ! Cha m'semble curieux, j'saurai plus tard que cheto l'surnom d'min grand'père. In rindant visite à eune nièce à mémère in traverse la meuse, ch'pont y est tout blanc in diro qu'y a neige, ché les éphémères qui sont mortes pindant l'nuit in appelle cha la mouche de mai y'in a des milliers.

Arrivés amo d'ché gins, l'première chose que j'vos ché eune photo d'mi à 18 mos au milieu d'ch buffet d'salle à manger (comme y zont jamais eu d'infant j'ai du passer m'vie sur ch'buffet) Y sont tellemin contins d'm'vire qui savent pas quoi faire pour mi cheto vraimin des braves gins.
J'm'souviens de tiotes boules à visser rimplis d'parfum crème, chelle au mimosa j'ai du in trainer l'parfum pindant in momin. In réalité pendant eune semaine j'ai decouvert de l'famille formidable. El pélérine rouge qu'Emma m'avo tricotée j'l'adoro, j'l' ai gardée longtemps.

Cha a été dur d'r'partir. A ch't'heure y do pu y avoir grand monde, el sidérurgie in fermant al n'a fait émigrer gramin, mais in tout cas mi j'sais que j'sus à moitié d'là bas .


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |