histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' carbon d' chés pénichiers (1)
par Mariegroette le, 29/04/2006  

Texte de ch' Pierrot

Ch'étot dins les années chinquante. Avec min père et mes frères, au lieu d'aller glaner dins chés camps, comme gramint d'gins, nous in allot ker du carbon dins l'fond d'chés bacquets qu'iétotent amarrés tout l' long deuch canal, tout près qu'du qu'in habitot.
Faut bin dire qu'à ch't'époque là, comme y disot min père, y pouvot faire l'poirier, y'aurot pas eu eune pièche ed monnaie qu' ièrot qué-u d'es poche! Y fallot bin qui s'arrinche avec em'mère pour cauffer l'baraque. T'es peux y'aller, quind ch'étot l'hiver, y'avot ed' quo claquer des dints dins ch'lit. Té t'serot cru in Sibérie tellemint qui féjot frod!!!
Alors, par dins quek fos, in allot ker du carbon à mont d'chés pénichiers. Cha s'faijot souvint l'samedi ou l'diminche avec mes gins et aussi avec min biau frère Jacques et quek fos un vosin qu'in appelot Jojo...


Ouais mais, ch'est pas l'tout, y fallot l'quarrier ch'carbon !
J'ch'sais pas commint y z'ont fait, mais y z'ont du cacher un momint pour eusse trouver eune carette avec des grindes reules. In appelot cha eune baladeusse. Ch'étot eune carette in bos, avec un fond plat, des ridelles, des grindes reules et des branquards pour y mette un quva ou in bidet si qu'té préfères.
Pis l'matin in s'in allot vire ch'père Papegué au long de ch'canal.
Seulemint, cha n'étot pas si près qu'cha. Y'avot bin deux à tros kilomètes à faire el long de ch'quémin de halage. Y'avot même un momint du qui fallot monter eune crincone et passer d'sus un pont, pis ardéchinde d'l'aute côté pour infin arriver a du qu'chés bacquets qu'iétotent amarrés.
Ch'étot incore des vielles péniches tout in bos, y'avot pas d'moteur. Pou les faire avincher, y fallot les saquer avec des cordes commes chés bateliers d'la Volga, ou bien i fallot les tirer avec un ou des bidets, ou incore, et chétot djà l'modernisme, chés péniches iétotent tirées par un tiot locotracteur...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |