histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' carbon d' chés pénichiers (3)
par Mariegroette le, 01/05/2006  

Eune histoire écrite par ech' Pierrot

Mais ch'étot kekfos cor pu dur, quind ch'carbon qu'iétot tout au fond de ch'bacquet.
Alors y fallot déchinte à l'équelle, querquer chés sacs pis les armonter in haut. Y fallot quind même ête costaud. J'te jure que cha n'étot pas eune partie d'plaisi que d'travailler dins des conditions parelles! Si y faijot biau, cha allot, mais quind y pleuvot, cha n'étot pu du tout l'même musique! Chés sacs y glichottent d'sus tin dos et y fallot bin les ténir pour pas les laicher querre.

Y'a aussi eune fos qu'in déposant chés sacs ed'carbon d'sus l'carette, qu'elle s'a déséquilibrée. Comme elle étot querquée jusqu'in hiau, min frère Gilbert, qu'iétot dins chés brancards, y n'les a pon lâchés, mais l'cul de l'carette y s'est artrouvé par tière et li du coup y pédalot dins l'vide, les gimbes in l'air. J'sais pas si té vos l'tableau, mais y'avot d'quoi rire quind même, sauf min biau qui n'arrêtot point d'couiner comme eune vide charnière: "T'es n'féras donc janmais attintion, fallot bin les ténir, chés brancards, avisses achteur t'as l'air fin à pédaler dins l'sémoule", et par tic et par tac...
Bien sûr, y'a fallu tout arquerquer chés sacs comme y faut et in faisant bin attintion cheule fos chi. Y'aurot pas fallu arqmincher l'même cinéma!

Souvint, après avoir payé, ch'père Papegué y l' offrot un verre à ch'bistrot qu'iétot jusse in face.
Li, y croyot qu'in buvot comme tout l'monte, mais avec mes frères, in étot cor tout jonnes, et du vin rouche, cha n'étot pas grammint à not' goût ! Mais dins kek fos, y fallot bin, et cha passot quind même.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |