histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' carbon d' chés pénichiers (fin)
par Mariegroette le, 01/05/2006  

Eune histoire écrite par ech' Pierrot

Après in artornot avec note querke jusqu'à l'maison et in faisot l'quémin inverse. Mais là, cha n'étot pu l'même canchon! L'carette qu'iétot querquée comme eune baleine, y fallot l'faire avincher. Pour cha, min biau y juot les quévios d'trait. Y s'accrochot à chés brancards avec eune sangle devint s'poitrine, pis nous un passot à ch'cul pour l'assister du mieux qu'in pouvot.. L'pire, ch'est qu'in d'vot armonter l'crincone pour passer sus ch'pont. Cha grimpot sec et comme y pouvot y avoir chète à huit chints kilos d'carbon dins l'carette, cha n'étot point eune partie d'rigolache! Ch'biau y saquot comme un boeu et nouz'auts in poussot comme des damnés! In tirot tertous eune lingue ed tros mètes, tellemint qu'ch'étot dur!

In y arrivot quind même. Après cha ardéquindot pi chétot du plat, cha allot tout seu.

Quind in arrivot à nous mason, in faizot l'partache du carbon. Chacun sin du, d'autin qu'in pouvot faire kekfos jusqu'à tros voyaches dins l'matinée. Ch'est pout ét'dire qu'in étot broyés quind in avot fini et in étot ter tous aussi crapés el 'uns qu' eul' auts !

Pindint tout ch'temps là, not mère elle avot fait cauffer de l'iau dins chés grindes bouilleuses à lessif, d'sus ch'fu dins l'buand'rie. Chacun sin tour in allot s'laver s'guiffe et cha n'étot pas point des manières. L'jus y'étot noir comme ed l'incre!

Pour finir, quind in étot rapropriés, in avot l'dro à l'apéro et cha faijot du bien dins tin gazio qu'iétot tout sec. In étot bin bénaches d'not journée, d'autint qu'cha n'avot pas coûté trop quer et qu'in avo d'quoi s'cauffer pou in bout d'temps.

Et aussi qu'in n's'étot point fait prinde par chés gardes du canal pache que ch'étot quind même in tiot peu de l'fraud, car ché pénichiers y n'avotent pas l'drot d'arvinde leu restant d'carbon et du coup, nous in avot pas l'drot de l'raquatter.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |