histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  hier ch'est déjà bin loin, aujourd hui ch'est déjà demain (20/04/2019)
  suite de eune vie d'tchien (19/04/2019)
  Olhain la fin (14/04/2019)
  toudis au bois d' Olhain (13/04/2019)
  changemints au bois d' Ohlain (13/04/2019)
  ch' bos d' Olhain la suite (12/04/2019)
  ch'bos d' Olhain (12/04/2019)
  EUNN VIE D TCHIEN (12/04/2019)
  Au MONT NOIR avec mes parints (suite et fin) (08/04/2019)
  Un diminche au MONT NOIR à LUNA PARC (06/04/2019)
  Marie-Louisse chal gasconneuse (06/04/2019)
  la magie du persil (06/04/2019)
  la nostalgie , c'est plus ce que c était (31/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 2ième partie : la plache (23/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 1ère partie : éll’ pêque (22/03/2019)
  Min père que bio texte ... (19/03/2019)
  Min père (19/03/2019)
  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)
  Raoul et Ronny (03/03/2019)
  la boutele d' gasse (02/03/2019)
  Él’ pus belle école du monte (in patois d’ par ichi) (24/02/2019)
  du sac à malice de Clara, le mimosa (24/02/2019)
  douceur du temps (24/02/2019)
  Nos racines (24/02/2019)
  école Pasteur 1955-1956 (23/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 4ième partie : La neige (Suite et FIN) (23/02/2019)
  le dernier jour à l école , avec monsieur Pruvost (23/02/2019)
  les derniers jours à l école (23/02/2019)
  les bidasses en folie (22/02/2019)
  tomates du maroc 1 roro 29 le kilo en février (21/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 3ième partie : La cour de récré (20/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 2ième partie : La « Grande » école (18/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Merlimont sous l' pleuffe
par minloute le, 07/05/2006  

bon ché vrai , in allant à Merlimont , i avo l' premiere solution, i pleuvo ...
donc in avo dro à "met tin kaouai," "té va pas y aller en sandalettes" "marche pas dans l' io" "fais attention avec tin parapui" "ravisse ou té marches , té vo rin avec eut' capuche" " nan i va pas acater eune bouée, i pleut " "met ch' journal dint' poque"
ouais pasque si i faiso bio, ch' premier jour qu' in arrivo in avo dro à un cadeau, eune bouée , un ballon, eune pelle ou un ratio
pasque d' eune année sur l' aute pouvez et' sur que l' bouée ale éto crévée, que ch' ballon i avo aterri ché ch' voisin ou alors parel , i éto crévo à forche ed tapper dinch' mur en parpaings, nous in diso que chéto ch' tchien, i avo bon dos chti lale i pouvo pas dire que chéto nous, quant al' pelle et l' ratio, à chaque coup chéto perdu dinch' sape
mais quand qui pleuvo , in avo dro in arrivant à un premier cadeau , chéto un liffe qu' in nous acato al' librairie, chéto soit un pif poche, un mandrake, ou un tchiot liffe type akim, ivanohé, tex jones, x 13 ou kit carson ...... chéto bin , par conte i fallo pas qui pleuffe d' trop pasque l' mason ale éto pas trop grante, et à forche ed lire et d' arlire ech' liffe, j' avo oublié aussi rintintin, à forche à juer aux bidets, aux dominos, d' raviser l' voix du nord, pour vous dire qu' in savo pas quoi faire, à forche ed faire du coloriache, bin l' tension ale monto

dès qui avo l' mointe rayon d' solel, in voulo sortir, alors l' mère ale archigno quand meme , bon té fais attention d' pas trop d' mouiller tes pieds, mais chéto sur qu' in s' faijo ingueuler in rintrant pasqu' in juant dans ch' sappe, in in ram'no eune tonne dans l' mason, et cha crisso sul' carrelache
heureus'mint l' midi m'mère ale faijo bin à minger, i avo eune sacrée buée sul' vitre qu' in devo artirer pour vire dehors c' qui s' passo
in guetto l' rayon d' solel d' l' aprés midi , i a des coups j' do avouer qu in attindo pour rin, et alors chéto l' prom'nate, Merlimont Stella Merlimont par el plache , cor i fallo qui a pas un vent à décorner ché boeufs, in coup in avo un sacré vint dins l' dos, ché comme chi in éto poussé pour aller à Stella , chéto bio, l' mer pleine d écume, et ch' sape qui filo comme si chéto l' tempete et qui claquo sur nos gampes
pi eune fos arrivé à Stella , eune drachée qu' ale nous tompe sur nos écalettes, alors entre deux gros nuaches min père et m' mère i zont dit chéto trop long d' rintrer par l' route , in faijo cha aussi pour éviter ch' vint au r'tour, bin in s' a ingagé dans l' aute sens, bin in n' a mingé du sape mes gins, in éto tout courbé tout l' long du r'tour, chéto interminape, comme si i avo eu un diape qui faijo qu' rallonger ch' parcours, in a été contint d arriver à ché premieres masons, in n a meme pas été jusqu au milieu del plache pour armonter par l' rue principale, oh non et que bonheur quand qu' on a pu s' mette à l abri conte un mur, in avo les zoreles toutes piquantes toutes rouches
bin l' soir croyez me si vous voulez mais y a pas fallu eune berceusse pour m indormir


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |