histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)
  récitation fin (22/01/2017)
  su les routes nationales partie 1 (21/01/2017)
  décés de Mado Poquet (20/01/2017)
  récitation partie 2 (20/01/2017)
  récitation partie une (19/01/2017)
  tin gardin (18/01/2017)
  Magellan à cause d' ti (15/01/2017)
  à Monsieur Robitaillé (15/01/2017)
  la même histoire version 2 (12/01/2017)
  la même histoire version 1 (12/01/2017)
  ch' maite au traval partie 2 (10/01/2017)
  ch' maite au traval partie 1 (10/01/2017)
  Changement d'école (10/01/2017)
  Hiver d'antan (09/01/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...
 franed ( 16/12/2016)
Bonjour, site très i...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Ches convois d'prisonniers in 1940
par Ch'Zio le, 09/05/2006  

In juillet-août 1940, gramint d'convois d'prisonniers, à pied et in rangs par tros ou quatre, ont traversé Bruay par l'route nationale, in direction d'Béthune.

In avot pitié d'ches paufes diapes et, su ches trottoirs, d'nombreux bruaysiens venotent leu apporter à boire et à minger, et aussi du linche d'arcange ou des médicamints, malgré qui n'avotent déjà pu grand cose pour eux-mêmes. Ches prisonniers essayotent aussi ed donner des lettres à invoyer à leus parints, mais i fallot faire attention car ches soldats allemands i s'aimotent pas du tout cha. Pour faciliter ches bonnes actions, i avot des rabatteux à l'sortie ed Divion qui arvénottent vite à vélo pour prévenir tout l'monde qu'un convoi d'prisonniers allot arriver à Bruay.

Un jour, profitant de l'inattention d'un soldat allemand, l'un d'ches prisonniers s'est ingouffré dins l'impasse Duquesne, in courant à perdre haleine et, in haut d'l'impasse, est intré dins eine cour. Mais in aut' soldat l'avot vu et armontot aussi l'impasse in courant.

L'femme qui l'avot vu intrer dins s'cour al i dit "J'peux pas t'mucher, car ch'soldat i a vu qu't'étot rintré ichi, mais j'vas t'arringer cha : vas vite dins ches cabinets et baisse et' marronne ! " Et quand ch'soldat allemand i est arrivé, al i a expliqué, avec gramint d'gestes, que ch'prisonnier i avot la diarrhée et qui voulot seulemint s'soulager. Ch'soldat i a été l'arquère dins ches cabinets et l'a ram'né avec les aut' su l'route nationale.

Tous cheux qui étotent là ont espéré que ch'soldat allemand avot cru chelle femme et que ch'prisonner i a pas été puni.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 14 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |