histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
vers les puits du département du nord
par minloute le, 13/05/2006  

nous par chi , in a sinti que cha tourno, in avo moins d' carbon à arsaquer ou in tout cas chéto plus difficile (faut dire que ché mines du coté d' bruay in les avot exploité ou plutot surexploité déjà durant la premiere guerre mondiale, elles étaient une des seules du nord de la france à ne pas etre sous l occupation allemande et elles ont du , de ce fait , fournir le maximum de charbon pour l effort de guerre francais, sans compter la bataille du charbon des années 1946 où il a fallu produire, surproduire afin de participer aussi à l effort national pour la reconstruction)

ch' Zeff i r print
in a d' mindé à ché mineurs qui voulotent continuer al' mine, d aller travailler dans l' nord, du coté d' courrieres par exempe

alors ché zouillères i zont fait des journées portes ouvertes, in pourro dire, i zont fait des cars , et ché mineurs qui voulotent aller travailler là haut i zont pu y aller avec leur femme pour visiter ch' carreau et visiter ché masons qu in leur proposo
mais j in conno un qui avo accepté et là i a été farcé , i a dit ouais, mais té sais i zy ont pas fait visiter ché veines, pas fous qui zétotent
i m a raconté qui arriffe l' matin, i éto déchindu pour l' premiere fos, et i arriffe du qui d' vo travailler et ch' porion i li dit bin cha i est té arrivé, et l aute i voyo pas l' veine, ch' porion i li dit, arleffe et' tiete, chéto eune veine en montant , j' peux t' dire que l aute i saquo sin nez, i s étotent bin gardés d' li dire quand qui a v'nu l' premiere fo, eune veine qui armonte comme cha tout dro , ché ch' brin à exploiter


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |