histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ech train d'plaigi - JMK
par klavzer jean marie le, 13/05/2006  

Hier, in ravisant ech ciel qui s'mettot al pleufe, ej pinso au train d'plaigi, ch'ti dins l'quel ej su monté pou aller vir la mer el première fos. A uit ans j'in parlo, sins l'avoèr jamais vue.
Un biau jour min père i a dit " diminche in va à Malo, aveuc ech foot-ball" . El mitant d'nou famile ale étot du voyache, sauf man , qui avot toudis unne bonne excuse pou rester à s' majon. In a tous pris ech train plaiji, ch'est comme cha qu'min père i disot.
Que voyache mes gints! Des cabats rimplis aveuc à minger pou l'carante tros ème, tartinnes au pâté, au gambon, au fromache , même des tartes au chuke; pépère i avot pris un vieux lille, i puot tellemint qu'in a été forché d'ouvrir ches ferniêtes, du cop j'a eu unne buque dins m'n'oeul. J'oublio el limonate au chitron et pous ches hommes d'el bière au lite.
Ej teno pos in plache jusqu'au momint ù mort eud troulle, j'oso mette mes piés dins l'iau, ej les raviso s'infoncer dins l'sape frèke, m'laissant catouiller par l'équeume. Incore achteur j'a dins m'tiête ech raffut des vagues eud cheule première fos. Pus d'troulle, rin qu'du plaiji jusqu'au momint d'arpartir.
A midi in a fait briquet comme ches mineurs, si ch'n'est qu' ches tartinnes is croquotte à causse du sape et qu'el limonate ale étot caute, mais cha sannot tellemint bon!
Ej voulo pus arpartir, du cop j'a uinnié tout l'voïache surtout qu'mes bras is comminchotte à piquer. Cha m'a pos impêché eud ténir min cabas rimpli d' coquillaches, pou rin au monte ej l'auro posé par tière.
Incore unne fos ch'est man qu'ale a eu l'dernier mot " mi j’ai pos b’son d’voyager, in met du sape plein l’majon, ches loques is sinte ech pichon, heureusemint qu'in tiot i m'a ram'né des coquillaches, pace que sin père i n'a même pos pinsé à ram'ner unne peugnie eud crevettes"


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |