histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
eune sacrée révolution pour aller à La Napoule
par minloute le, 28/06/2006  

pendant un bon momint, chéto in train qu' in r'joigno La Napoule, chéto un long momint, eune aventure, comme si ch' séjour is' mérito , ou aussi pour es' dire, vraimint in va loin, ouais pasque chéto pas cor el mote d' aller in Tunisie, in Grèce, aux Baléares , ou alors chéto réservé aux plus fortunés
mais j' arprinds un truc que j' a d'jà dit qui faijo hurler min père
ché vrai ché personnes agées dins zin aéroport ché pas évident, alors i zétotent conduit presque comme des tchiots d' peur d'in perte un en route
mi j' auro eu plus peur qui a un décroch'mint d' dentiers si y a eune dépréssurisation ou alors un trou d air, imaginez cha toute eune rangée d' artraités qui perd in même temps sin dentier, cha f' ro d' abord "plouc", quand cha quit'ro l' machoire, pi aprés i faudro s' méfier, j' su sur que ché zotesses ed l' air ale zont du avoir eune formation conte cha , imaginez un dentier qui print s' n'élan dinl' cabine , cha d' vient eune sacrée arme, pire qu' un nouchaquou chinois, j' su sur qu' ale zont du avoir des cours ed cat raté pour esquiver cha, bin ouais imaginez un dentier qui s' plante comme cha dins l' bras, d' abord cha do faire mal, pi aprés i faut l' artirer, faut des pinches, un démonte peneu , et j' sais pas si i zont cha dins ché avions
nan , in arrête ed rigoler, c'qui faijo hurler min père, chéto les r'commandations qu' in donno à ché zartraités en arrivant à La Napoule, chéto eune dame qu' ale leur a dit cha , i fallo qu' ché gins i fassent attention à pas parler trop fort ni patois dins ché rues d' La Napoule ou d' Mandelieu, "pasqu' in éto d'jà arpéré"
que bétisse , que peu d' considérations pour ché gins qui partotent en vagances, ché zartraités si i parlotent que patois , chéto nin d' leur faute au fond, alors cha cha avo l' pouvoir d' énerver min père ........


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |