histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
La radio dans les années 30 (2)
par Ch'Zio le, 04/08/2006  

En 1933 mes grand parents paternels achetèrent un récepteur de radio Philips 830 A ( photo) C'était un appareil d'excellente qualité qui, 73 ans plus tard, est toujours en état de fonctionnement. Le problème est évidemment celui des tubes électroniques qui seront impossibles à remplacer quand ils seront en fin de vie.

Les chansonniers de l'époque avaient nommé " les jambons de Philips" cette série de récepteurs, à cause de leur forme caractéristique. La série 930, ayant un sommet plus pointu, méritait encore mieux cette appellation.

Mes souvenirs portent aussi sur la précision des programmes radio donnés par les magazines de l'époque, tel "Mon Programme". On pouvait, par exemple, y lire que sur Radio Cité, dimanche à 11h 47, on entendrait " Les roses blanches", chanson interprétée par Berthe Silva. Suivait celle qui passerait à 11h 51…
Dommage que les magnétophones n'existaient pas encore, une telle précision aurait été appréciée.

Aujourd'hui, le plus souvent, les revues nous donnent seulement le nom des animateurs des émissions, à qui il nous faut faire confiance. Seul Internet permet d'obtenir des programmes détaillés. Les plus précis sont ceux de la BBC qui, de plus sont particulièrement stables dans le temps. Par exemple le vendredi , à 20h 30, j'écoute " Friday night is music night", programme de musique classique légère, que j'écoutais déjà, il y a soixante ans, le vendredi à la même heure, quand j'étais étudiant. Dommage que, malgré l'Europe, le décalage horaire avec Londres rende bien tardives des émissions intéressantes.

N.B. On peut évidemment écouter les divers émetteurs de la BBC sur son P.C. mais la qualité est bien meilleure sur le satellite Astra 2D, 28,2° Est.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |