histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  en arrivant au cimetiere du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
La radio dans les années 30 (2)
par Ch'Zio le, 04/08/2006  

En 1933 mes grand parents paternels achetèrent un récepteur de radio Philips 830 A ( photo) C'était un appareil d'excellente qualité qui, 73 ans plus tard, est toujours en état de fonctionnement. Le problème est évidemment celui des tubes électroniques qui seront impossibles à remplacer quand ils seront en fin de vie.

Les chansonniers de l'époque avaient nommé " les jambons de Philips" cette série de récepteurs, à cause de leur forme caractéristique. La série 930, ayant un sommet plus pointu, méritait encore mieux cette appellation.

Mes souvenirs portent aussi sur la précision des programmes radio donnés par les magazines de l'époque, tel "Mon Programme". On pouvait, par exemple, y lire que sur Radio Cité, dimanche à 11h 47, on entendrait " Les roses blanches", chanson interprétée par Berthe Silva. Suivait celle qui passerait à 11h 51…
Dommage que les magnétophones n'existaient pas encore, une telle précision aurait été appréciée.

Aujourd'hui, le plus souvent, les revues nous donnent seulement le nom des animateurs des émissions, à qui il nous faut faire confiance. Seul Internet permet d'obtenir des programmes détaillés. Les plus précis sont ceux de la BBC qui, de plus sont particulièrement stables dans le temps. Par exemple le vendredi , à 20h 30, j'écoute " Friday night is music night", programme de musique classique légère, que j'écoutais déjà, il y a soixante ans, le vendredi à la même heure, quand j'étais étudiant. Dommage que, malgré l'Europe, le décalage horaire avec Londres rende bien tardives des émissions intéressantes.

N.B. On peut évidemment écouter les divers émetteurs de la BBC sur son P.C. mais la qualité est bien meilleure sur le satellite Astra 2D, 28,2° Est.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |