histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Berck 1956 - Chateaux de sable
par Ryckelynck Alain le, 04/08/2006  

A marée basse, la plage de Berck offre une immensité unie.

Un journal, "Le Figaro" peut-être, y organise l'été des concours de sable. Des cordes tendues délimitent un vaste terrain. A l'intérieur les concurrents s'en partagent les parcelles de deux mètres de coté; à l'extérieur, le public encourage ses poulains.

J'ai remporté au concours du dimanche précèdent le cinquième prix: une boite de peintures à l'eau, en forme de palette, en modelant une caravelle. Non, pas la Santa Maria… La Caravelle!, la vraie, celle que j'ai vue avec quelques privilégiés évoluer depuis déjà un an dans le ciel de Villebon, et dont la silhouette enflamme autant le cœur des français que celle de B.B.

Et je n'ai aucun mérite, à mon âge, à avoir préféré la première à la seconde…

Ce dimanche-ci, je ne concoure pas, mais en ma qualité de vétéran, je me permets de passer sous la corde pour observer de plus près le travail des "nouveaux". Dans le public bon-enfant, personne ne prête attention à ma transgression, sauf un bonhomme à moustache :
- Eh! le petit, là, il n'a pas le droit!
Papa est justement à coté de lui et, assez fort pour que tout le monde en profite:
- Comment ? il n'a pas le droit ?
- Non! c'est interdit de passer sous la corde!
- Vous avez raison monsieur !

Il enjambe lui-même la frontière, s'empare de moi comme d'un sac, me glisse à l'oreille très vite:
- ne t'inquiète pas, je vais faire semblant !
et m'envoie une grande claque de théâtre, très bien imitée, en m'entraînant hors du terrain.

Par une magie que Papa avait devinée, ça n'est pas à lui mais à la moustache que vont les ‹‹ hou! hou! ›› du public. Le pauvre type est piteusement expulsé, tandis que Papa et moi, on va manger une glace.

( Il y a à Berck encore aujourd'hui deux excellents marchands de glaces: "Le Cornet d'Amour", qui cuit ses propres cornets, et "l'Alaska" dont les glaces seraient paraît-il encore meilleures, mais aux cornets industriels : cruel dilemme!)


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |