histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la régle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Berck 1956 - Chateaux de sable
par Ryckelynck Alain le, 04/08/2006  

A marée basse, la plage de Berck offre une immensité unie.

Un journal, "Le Figaro" peut-être, y organise l'été des concours de sable. Des cordes tendues délimitent un vaste terrain. A l'intérieur les concurrents s'en partagent les parcelles de deux mètres de coté; à l'extérieur, le public encourage ses poulains.

J'ai remporté au concours du dimanche précèdent le cinquième prix: une boite de peintures à l'eau, en forme de palette, en modelant une caravelle. Non, pas la Santa Maria… La Caravelle!, la vraie, celle que j'ai vue avec quelques privilégiés évoluer depuis déjà un an dans le ciel de Villebon, et dont la silhouette enflamme autant le cœur des français que celle de B.B.

Et je n'ai aucun mérite, à mon âge, à avoir préféré la première à la seconde…

Ce dimanche-ci, je ne concoure pas, mais en ma qualité de vétéran, je me permets de passer sous la corde pour observer de plus près le travail des "nouveaux". Dans le public bon-enfant, personne ne prête attention à ma transgression, sauf un bonhomme à moustache :
- Eh! le petit, là, il n'a pas le droit!
Papa est justement à coté de lui et, assez fort pour que tout le monde en profite:
- Comment ? il n'a pas le droit ?
- Non! c'est interdit de passer sous la corde!
- Vous avez raison monsieur !

Il enjambe lui-même la frontière, s'empare de moi comme d'un sac, me glisse à l'oreille très vite:
- ne t'inquiète pas, je vais faire semblant !
et m'envoie une grande claque de théâtre, très bien imitée, en m'entraînant hors du terrain.

Par une magie que Papa avait devinée, ça n'est pas à lui mais à la moustache que vont les ‹‹ hou! hou! ›› du public. Le pauvre type est piteusement expulsé, tandis que Papa et moi, on va manger une glace.

( Il y a à Berck encore aujourd'hui deux excellents marchands de glaces: "Le Cornet d'Amour", qui cuit ses propres cornets, et "l'Alaska" dont les glaces seraient paraît-il encore meilleures, mais aux cornets industriels : cruel dilemme!)


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |