histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)
  récitation fin (22/01/2017)
  su les routes nationales partie 1 (21/01/2017)
  décés de Mado Poquet (20/01/2017)
  récitation partie 2 (20/01/2017)
  récitation partie une (19/01/2017)
  tin gardin (18/01/2017)
  Magellan à cause d' ti (15/01/2017)
  à Monsieur Robitaillé (15/01/2017)
  la même histoire version 2 (12/01/2017)
  la même histoire version 1 (12/01/2017)
  ch' maite au traval partie 2 (10/01/2017)
  ch' maite au traval partie 1 (10/01/2017)
  Changement d'école (10/01/2017)
  Hiver d'antan (09/01/2017)
  Alfred Leroy (09/01/2017)
  ch' maite Robitaillé (08/01/2017)
  fautes d' français à l'Élysée (08/01/2017)
  au cimetière du 3 (06/01/2017)
  in pouvo pas laisser ch' Terminus comme cha (06/01/2017)
  avec du recul (04/01/2017)
  Bruay vu du 3 (04/01/2017)
  ch' café le Terminus (03/01/2017)
  histoire de la laiterie de Verton (02/01/2017)
  réveillon quand que j éto jone (31/12/2016)
  Cavalcades (27/12/2016)
  La rue Stephenson à Bruay (27/12/2016)
  Joyeux Noël (25/12/2016)
  recrues de 1957 (19/12/2016)
  salut Fernand. (15/12/2016)
  ché vases communicants (15/12/2016)
  cité 7 à Bruay vue d ensempe (07/12/2016)
  un simpe morciau d' bo (06/12/2016)
  cité 7 à Bruay (04/12/2016)
  gavroche artourne dins tin coin (04/12/2016)
  Ché Yogourts (02/12/2016)
  y a ti pas fiere allure (01/12/2016)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...
 franed ( 16/12/2016)
Bonjour, site très i...
 jean marie ( 26/08/2016)
je suis natif de Bru...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Berck 1956 - Chateaux de sable
par Ryckelynck Alain le, 04/08/2006  

A marée basse, la plage de Berck offre une immensité unie.

Un journal, "Le Figaro" peut-être, y organise l'été des concours de sable. Des cordes tendues délimitent un vaste terrain. A l'intérieur les concurrents s'en partagent les parcelles de deux mètres de coté; à l'extérieur, le public encourage ses poulains.

J'ai remporté au concours du dimanche précèdent le cinquième prix: une boite de peintures à l'eau, en forme de palette, en modelant une caravelle. Non, pas la Santa Maria… La Caravelle!, la vraie, celle que j'ai vue avec quelques privilégiés évoluer depuis déjà un an dans le ciel de Villebon, et dont la silhouette enflamme autant le cœur des français que celle de B.B.

Et je n'ai aucun mérite, à mon âge, à avoir préféré la première à la seconde…

Ce dimanche-ci, je ne concoure pas, mais en ma qualité de vétéran, je me permets de passer sous la corde pour observer de plus près le travail des "nouveaux". Dans le public bon-enfant, personne ne prête attention à ma transgression, sauf un bonhomme à moustache :
- Eh! le petit, là, il n'a pas le droit!
Papa est justement à coté de lui et, assez fort pour que tout le monde en profite:
- Comment ? il n'a pas le droit ?
- Non! c'est interdit de passer sous la corde!
- Vous avez raison monsieur !

Il enjambe lui-même la frontière, s'empare de moi comme d'un sac, me glisse à l'oreille très vite:
- ne t'inquiète pas, je vais faire semblant !
et m'envoie une grande claque de théâtre, très bien imitée, en m'entraînant hors du terrain.

Par une magie que Papa avait devinée, ça n'est pas à lui mais à la moustache que vont les ‹‹ hou! hou! ›› du public. Le pauvre type est piteusement expulsé, tandis que Papa et moi, on va manger une glace.

( Il y a à Berck encore aujourd'hui deux excellents marchands de glaces: "Le Cornet d'Amour", qui cuit ses propres cornets, et "l'Alaska" dont les glaces seraient paraît-il encore meilleures, mais aux cornets industriels : cruel dilemme!)


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 12 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |