histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)
  Riquiqui et Roudoudou (06/11/2017)
  les disques à histoires (05/11/2017)
  l'essoreusse à linche (03/11/2017)
  sujet marronnier (02/11/2017)
  les Killtoïds (29/10/2017)
  mets tes basquettes (29/10/2017)
  le velours de l estomaque (24/10/2017)
  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)
  d' z'obus (25/09/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le terrain d’aviation militaire de Bruay
par loumarcel le, 24/04/2005  

Le Stade Parc de Bruay se trouve presque à l'emplacement d'un terrain d'aviation militaire qui eut une grande activité de 1914 à 1918.
En 1913 le Conseil Municipal fait niveler un terrain pour acceuillir un meeting d'aviation qui doit avoir lieu le 14 septembre 1913. Ce meeting va attirer plus de 40000 personnes.
Ce terrain d'aviation accueillera quelques aéroplanes français dès Octobre 1914. En mars 1916 une première escadrille anglaise stationnera sur ce terrain bruaysien. Des travaux vont être entrepris. Des bâtiments, des hangars vont être construits et les avions anglais vont restés jusqu'en 1918.
L'aérodrome sera bombardé plusieurs fois en 1918 par des avions allemands et par des canons situés non loin de Béthune lors de la dernière grande offensive allemande.
Les derniers avions britaniques quitteront le terrain de Bruay le 5 Août 1918. En novembre 1918, la Grande Guerre est terminée. Ce terrain redevient un lieu d'élevage et de culture.
Quelques années plus tard le Conseil Municipal décidera d’implanter à cet endroit le Stade-Parc actuel. Les travaux commenceront en mars 1932 .
Le Stade-Parc sera inauguré en 1934

par loumarcel le, 26/04/2005

Le 17 mars 1917, deux aviateurs anglais décollent du terrain d’aviation militaire de Bruay à bord d’un avion d’observation afin de prendre des photos des lignes ennemies.
Au dessus de Vimy et Lorette, dans leur avion lent et mal armé ils se font abattre par le « Baron Rouge » Manfred von Richthofen.
Les corps seront ramenés à Bruay pour être inhumés dans le cimetière anglais de Bruay.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |