histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le terrain d’aviation militaire de Bruay
par loumarcel le, 24/04/2005  

Le Stade Parc de Bruay se trouve presque à l'emplacement d'un terrain d'aviation militaire qui eut une grande activité de 1914 à 1918.
En 1913 le Conseil Municipal fait niveler un terrain pour acceuillir un meeting d'aviation qui doit avoir lieu le 14 septembre 1913. Ce meeting va attirer plus de 40000 personnes.
Ce terrain d'aviation accueillera quelques aéroplanes français dès Octobre 1914. En mars 1916 une première escadrille anglaise stationnera sur ce terrain bruaysien. Des travaux vont être entrepris. Des bâtiments, des hangars vont être construits et les avions anglais vont restés jusqu'en 1918.
L'aérodrome sera bombardé plusieurs fois en 1918 par des avions allemands et par des canons situés non loin de Béthune lors de la dernière grande offensive allemande.
Les derniers avions britaniques quitteront le terrain de Bruay le 5 Août 1918. En novembre 1918, la Grande Guerre est terminée. Ce terrain redevient un lieu d'élevage et de culture.
Quelques années plus tard le Conseil Municipal décidera d’implanter à cet endroit le Stade-Parc actuel. Les travaux commenceront en mars 1932 .
Le Stade-Parc sera inauguré en 1934

par loumarcel le, 26/04/2005

Le 17 mars 1917, deux aviateurs anglais décollent du terrain d’aviation militaire de Bruay à bord d’un avion d’observation afin de prendre des photos des lignes ennemies.
Au dessus de Vimy et Lorette, dans leur avion lent et mal armé ils se font abattre par le « Baron Rouge » Manfred von Richthofen.
Les corps seront ramenés à Bruay pour être inhumés dans le cimetière anglais de Bruay.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |