histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ché camions-commerces ed'Fouquières
par Hervé62155 le, 07/09/2006  

J’a oublié d’parler, dins l’série commerces, d’ché camions qui venotent t’livrer à t’porte. J’pinse spécial’mint à ch’boulanger et à ch’laitier.

Dins m’rue, ch’boulanger qui livrot, ch’étot Hermant. I passot tous les jours de l’semaine sauf el’diminche, j’pinse. I stationnot s’camionnette près d’ché maisons, i klaxonnot et ché femmes (c’étot surtout ché femmes), al’allotent quer ch’pain pour l’journée (in mingeot plus ed’pain avant, j’cros bin). J’me souviens aussi qu’j’avos parfos drot à un tio pain au chocolat. Après l’départ d’ech boulanger, y avot toudis un’ paire ed’femmes qui in profitotent pour faire la causette su’ ch’trottoir !

Ch’étot l’même cosse pour ch’laitier. Li, j’sais pus sin nom ; j’cros qu’i v’not du Transvaal (pas d’l’Afrique du Sut mais du quartier d’Fouquières qu’in app’lot ch’Transvaal, à causse du nom d’el fosse qui s’y trouvot, j’pinse). J’em souviens surtout qu’i vindot, in plus du lait et du beurre, des yoghourts. Y avot des « Boum » au chocolat et aussi des yoghourts aux fruits dins des pots in carton : quand té t’régalos trop avec tin yoghourt, té finissos par râcler l’fond du pot et, à chaque cop, té raclos aussi l’chire qui protégeot l’intérieur d’ech’pot ! Berk, que l’cuillérée-là al’étot pas bonne !!!

Tous ché commerçants-là (boulanger, laitier,…), j’sais pas si y n’a incor’ qui passent’. I ont p’têt eu moins d’succès par la suite. Par exempe, in acatot ché produits laitiers au jour le jour pasqu’in avot pas tous un réfrigérateur à ch’t’époque-là (à l’maison, in en a eu un que dins les années 70 ; avant, in gardot tout dins s’garde-minger à l’caffe).
Avec l’apparition du réfrigérateur, in a pu stocker des produits frais pour pusieurs jours. L’boulanger a p’têt eu plus ed’chance pasqu’un n’avot point ker congeler du pain (j’ai toudis point ker cha, d’ailleurs) (et ch’est vrai que ché congélateurs, i sont incor’ apparus pu tard, j’pinse. In a du in avoir un dins ché années 80 chez mi).

Dernier camion-commerce dont j’me souviens aussi : un marchand ed’fruits et légumes. J’cros que ça s’app’lot « Au cours des halles ». Cha, ché pu tard, j’cros, p’têt à la fin des années 70, j’devos déjà pu êt’ à l’école à Fouquières.

J’me répète p’têt mais tout cha, cha créot un’ certaine convivialité ; ch’étot incor’ un’ façon d’mettre les gins in relation. Té veyos ché voisins et voisines. Achteure, té connos point toudis ché gins qui habitent dins t’rue…


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |