histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
chti, chtimi, rouchi ..
par Marie-Claire le, 12/09/2006  

ch' matin min sang i a fait qu'un tour , quand j'a lu sur un aute site qu' quelq'un dijot , "y a eune erreur ichi, les chtimi chés les gins du Nord et ceux du Pas de Calais ché des boyaux rouches et le chti i est parlé dins chés deux départements" ....

ché l' premier cop qu' j'intindos dire que dins l' 62 in étot pas des chtis...

ouh là là, j' m'a dit qu'in fait à forche d' utiliser chés mots là, ptete à toutes les sauces queques fos, chti, chtimi, boyaux rouches, in parle d' chés gins , d' chelle langue, in sait pus trop dù qu'in in est vraimint

Alors j' prétinds pas avoir l' science infusse et j' sus pas non pus eune linguiste professionnelle mais in va essayer d' y vire pus clair dins chés différints termes


Le terme chti ou chtimi s'utilise surtout dans la région de Lille et dans le bassin minier du Nord Pas de Calais pour désigner AUSSI BIEN la langue que les habitants.
Pour la langue ailleurs on dit plutôt patois et les linguistes parlent de picard, et n'oublions pas le terme rouchi du Valenciennois
Ce terme serait né au 19ème siècle d'une erreur de lecture d'un texte où il était question du "patois drouchi", c'est-à-dire du "patois d'ici".
La langue appelée picard par les linguistes est parlée en Picardie , Nord, Pas de Calais et jusqu'au Hainaut belge

Datant de la Première Guerre mondiale, le sobriquet chti ou chtimi était donné, dans les tranchées, par les soldats des autres régions aux gars du Nord ET du Pas de Calais parce qu'ils usaient abondamment des « ti », et des « mi »
cf Alain Dawson auteur entre autre du "chtimi de poche" chez Assimil


Le terme Boyaux Rouges qui s'applique spécifiquement aux artésiens est en fait indépendant des notions de chti ou de chtimi , enfin si on est boyaux rouges on est forcèment chti mais je veux dire que c'est une appellation supplèmentaire

La version officielle en est qu'il avait été donné au 17ème siècle par les picards à leurs voisins artésiens exempts de l'impôt de la gabelle et jaloux de ce privilège, les picards disaient "ils mangent tellement de sel qu'ils en ont les boyaux rouges"
je sais qu'il existe d'autres versions que l'on a d'ailleurs listées dans la rubrique "le parler", mais celle-ci est celle du chercheur arrageois Jean Denoeu, c'est celle qui me semble la plus plausible


Je voudrais rajouter une petite précision sur le picard ou chti, attention aux puristes ..., la langue chti n'est pas "standardisée", il existe de nombreuses variantes d'un coin à un autre, même si le vocabulaire et la base grammaticale sont communs , la différence tient souvent dans la prononciation mais c'est toujours du chti, et peut être aussi dans le vocabulaire spécifique à un coin, les pêcheurs du boulonnais ont par exemple un vocabulaire spécifique tout comme les mineurs ont le leur


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |