histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
un peu d'histoire de Bully les Mines
par Marie-Claire le, 13/09/2006  

Denis Caron de Bully les Mines m'a envoyé 25 cartes postales anciennes essentiellement de Bully et Grenay

Et là j'ai pensé faire un petit historique sur Bully les Mines, j'en ai parlé dans d'autres sujets mais les dénominations de Bully, Bully les Mines, Bully-Grenay, les Brebis , peuvent porter à confusion par rapport aux noms sur les cartes postales


Avant l'activité minière Bully n'était qu'un petit village de 450 habitants
le "Hameau des Brebis" est né de l'activité minière et de l'installation de la Fosse 6 et de toutes les infrastructures liées, église, école, grands bureaux, gare etc
La particularité est que ce Hameau des Brebis était à cheval sur les communes de Bully et de Mazingarbe et que celà portait à confusion pour les services administratifs, postaux, etc
Le 8 mars 1898 par délibération du conseil municipal, il est donc décidé que :
la partie du Hameau des Brebis sur le territoire de Bully se dénommerait Bully les Mines
et que la partie située sur Mazingarbe resterait le Hameau des Brebis


Parallèlement à ce Hameau des Brebis, il y avait aussi le problème des gares et une certaine confusion dans les appellations
Une gare était née de l'activité minière, la "gare de Brebis-Grenay", le 11 octobre 1897 il est décidé de l'appeler "gare de Bully les Mines"
la deuxième gare dont je vous ai déjà beaucoup parlé, est la gare de Bully-Grenay (ligne Hazebrouck Lens) et gardera ce nom

Particularité de ces deux gares, la 1ère est sur le territoire de Mazingarbe et la seconde sur le territoire de Bully et de Grenay


Pour en revenir à la dénomination de la ville , après l'appellation, de la partie du Hameau des Brebis sur Bully, en Bully les Mines, il restait quand même l'ancien village de Bully que l'on dénommait "La Hauteville"

Il parait qu'à l'époque c'était une vraie pagaille organisée ... dans les courriers destinés aux habitants de Bully, entre Bully-Grenay (nom de la gare), impossible de savoir si les courriers concernaient Bully ou Grenay, la partie "vieux" Bully (La Hauteville) la partie Bully les Mines (ex Brebis) , de plus il y a 4 autres Bully en France
S'en suit une nouvelle délibération du conseil municipal le 25 août 1925 qui pour harmoniser donne à l'ensemble le nom de Bully les Mines

seule la gare entre Bully et Grenay gardera le nom de Bully-Grenay

par Marie-Claire le, 18/08/2011

Pour compléter l'histoire des noms de Bully-les-Mines on va remonter un peu dans le temps, je rajoute donc que la ville s'est successivement appelée :

Bulgi en 1135, Bugi en 1152, Builli en 1157 et Bullia en 1198, on changeait souvent de nom à l'époque
Puis apparait le premier Bully en 1270
en 1303 Boulli, Buylly en 1410, Builly-lez-Aix (sans doute en rapport à Aix Noulette) en 1486,

Et voilà qu'apparaissent les premiers "mélanges" avec Grenay : Builly-lez-Grenay en 1511
Puis Builly-en-Gohelle en 1569 et Bully-en-Gohelle en 1709
A nouveau Bully-Grenay en 1750 et Bully-en-Gohelle en 1782

Et après on rejoint l'histoire dont je vous ai parlé ci-dessus pour arriver à Bully (la Hauteville) et Bully-les-Mines depuis 1925

Aujourd'hui encore on entend très souvent parler de "Bully-Grenay", j'ai envie de dire que c'est un peu un abus de langage , car ce n'est plus que le nom de la gare (à cheval sur le territoire de Bully-les-Mines et Grenay
à moins que les auteurs fassent référence à la brève période 1750-1782 où Bully s'est appelé Bully-Grenay ...

Mais qui dit qu'un jour il n'y aura pas une communauté de communes qui s'appellera .......
"Bully-Grenay" .........



 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |