histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
M'première journée à l'école, Ch Bruchet
par Marie-Claire le, 19/11/2006  

Ch'étot in 1931 :
M'première journée à l'école

poésie de Charles Bruchet Noeux les Mines (1925-1989)


Il m'arriv'e souvint d'm'évader,
In arculant loin in arrière,
In arculant jusqu'à r'trouver,
L'odeur de m'premièr'e carnassière.

Je m'rappell'e cor'e, j'avos six ans,
J'v'nos d'lâcher l'main qui m'conduisot,
Al'école, assis sur min banc,
Je m'demandos c'qu'i m'arrivot

Et j'arpinsos qu'chés temps derniers,
M'mère a m'disot comme un'e menace :
Attinds garchon, cha va canger,
Ch'est bétot el rintrée des classes.

Les murs me paraissot'ent immenses,
Fort grande aussi l'institutrice,
Tout m'inspirot quelque méfiance,
L'grand tableau noir ! que ch'étot triste.

Et la "Madame" alle a parlé;
All'e nous a dit d'croiser les bras,
De s'n'index, sur ses lèvr'es, croisé,
Alle a fait : Chut… on ne parl'e pas.

Après alle a cangé d'idée,
Nous a fait mett'e les mains en l'air,
Pour vir si i'étot'ent bien lavées,
A l'indrot et pis à l'invers.

Quand vint min tour d'être inspecté,
All'e s'est assis'e su l'coin de m'tappe,
D'vant elle avec mes bras levés,
J'avos l'air de fair'e : "Camarate".

Arpinser à m'première ardoise,
Cha m'arfait toudis frissonner;
Sin contact si rêche et qui glace,
J'ai jamais pu m'y'habitue.

Aussi bien vit'e dins m'carnassière
J'l'ai ringée avec min ptit livre;
Cha m'faisot d'jà grammint d'affaires,
J'm'ai dit : Mon Dieu, j'pourrai pas suivre.

J'arpinsos à mes frèr'es et sœurs,
A leurs problèm'es, à leur classemint,
Aux leçons qu'i's d'votent apprint'e par cœur,
J'allos connaîtr'e les mêm'es tourmints.

Aussi quand Madame alle a dit :
Nous allons en récréation,
J'sus arvénu un peu à mi,
In allot sortir de l'prison.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |