histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
M'première journée à l'école, Ch Bruchet
par Marie-Claire le, 19/11/2006  

Ch'étot in 1931 :
M'première journée à l'école

poésie de Charles Bruchet Noeux les Mines (1925-1989)


Il m'arriv'e souvint d'm'évader,
In arculant loin in arrière,
In arculant jusqu'à r'trouver,
L'odeur de m'premièr'e carnassière.

Je m'rappell'e cor'e, j'avos six ans,
J'v'nos d'lâcher l'main qui m'conduisot,
Al'école, assis sur min banc,
Je m'demandos c'qu'i m'arrivot

Et j'arpinsos qu'chés temps derniers,
M'mère a m'disot comme un'e menace :
Attinds garchon, cha va canger,
Ch'est bétot el rintrée des classes.

Les murs me paraissot'ent immenses,
Fort grande aussi l'institutrice,
Tout m'inspirot quelque méfiance,
L'grand tableau noir ! que ch'étot triste.

Et la "Madame" alle a parlé;
All'e nous a dit d'croiser les bras,
De s'n'index, sur ses lèvr'es, croisé,
Alle a fait : Chut… on ne parl'e pas.

Après alle a cangé d'idée,
Nous a fait mett'e les mains en l'air,
Pour vir si i'étot'ent bien lavées,
A l'indrot et pis à l'invers.

Quand vint min tour d'être inspecté,
All'e s'est assis'e su l'coin de m'tappe,
D'vant elle avec mes bras levés,
J'avos l'air de fair'e : "Camarate".

Arpinser à m'première ardoise,
Cha m'arfait toudis frissonner;
Sin contact si rêche et qui glace,
J'ai jamais pu m'y'habitue.

Aussi bien vit'e dins m'carnassière
J'l'ai ringée avec min ptit livre;
Cha m'faisot d'jà grammint d'affaires,
J'm'ai dit : Mon Dieu, j'pourrai pas suivre.

J'arpinsos à mes frèr'es et sœurs,
A leurs problèm'es, à leur classemint,
Aux leçons qu'i's d'votent apprint'e par cœur,
J'allos connaîtr'e les mêm'es tourmints.

Aussi quand Madame alle a dit :
Nous allons en récréation,
J'sus arvénu un peu à mi,
In allot sortir de l'prison.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |