histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
N’fais jamais courir tin quévau..., Ch Bruchet
par Marie-Claire le, 21/11/2006  

N’fais jamais courir tin quévau in montant si té veux qu’il saque longtemps
poésie de Charles Bruchet


Qu’il est just’e ch’dicton là quand on y réfléchit;
Surmint qu’ché pour les jonnes qu’il a été écrit.
Quand in n’est jamais mat’e, plein d’santé, sans parel,
L’devise d’aujourd’hui est un précieux consel.

J’vas cor m’coucher bien tard, d’min j’vas m’lever d’bonne heure,
I’faut qu’j’in mette un coup, j’veux finir ém’mason,
I faut qu’après min post’e j’arfasse au moins quatre heures,
J’voudros avant qui gèl’e, couler tout min béton.

Quitte à arprinte incore un peu sur sin sommel,
In n’brad’ra pas d’mortier, chà s’rot t’i’ qu’un’e truelle.
Tout ce qu’in s’est promis, in àa à cœur dé l’faire,
In a de l’volonté, in est fort, jeune et fier.

Quéqu’ fos après dîner in a sin cœur qui dort,
Faut pas s’laisser aller, l’traval i’ nous attind,
Allons armuons nous, encore un p’tit effort,
Quand in veut arriver, faut lutter contre l’vint.

Tant que l’machine all’e saque in l’fait tirer à fond,
In va pas l’arrêter pour sogner un ptit rhume,
Un grog et d’l’asprin’e chà l’armettra d’aplomb,
Et chaqu’ jour sournois’mint, nou santé all’e s’consume.

L’quévau qui est si fort et qui cueurre in montant,
N’va pas d’un train parel saquer incor’e longtemps ;
Quéquequ’fos in r’déchindant d’l’aute côté du talus
Chà déval’e tell’mint vit’e, qu’les freins ne répond’ent plus.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |